Bienvenue à Shi'Telara, bienvenue au cœur de la cité-monde.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Vaniel + libre] Détente dans les jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Mar 3 Sep - 23:07

Encore. A'lana avait encore trouvé un anneau. Est-ce qu'il était magique comme le dernier? Peut-être. Elle était au domaine des Chevaliers Dragons, dans l'arène, prête à essayer un possible nouveau pouvoir. Elle était vêtue de sa robe de combat habituelle, et de son armure en argent, bien qu'elle soit en congé. Il était rare de trouver des remplaçant pour le rôle de Gardienne, mais l'Impératrice avait tenue à ce que la jeune femme prenne du repos après les récents évènements qui l'avaient bousculés. Elle voulait simplement essayer son nouvel anneau avant de prendre sa semaine.

Dracila l'observait, tranquillement allongée dans un coin de l'arène. Elle était contente elle aussi de pouvoir enfin se reposer comme il se devait. A'lana ôta un de ses gantelet d'argent, observa l'anneau un instant, puis l'enfila. Immédiatement, elle sentit tout son corps lui brûler. Elle retira vivement l'anneau. Argh... Il se passe quoi là? La dragonne regarda son Chevalier d'un air intéressé. A'lana retenta le coup, mais il y eût la même réaction. Son corps rejetait-il l'anneau? Elle se sentit légèrement à l'étroit dans son armure. Elle la retira. Elle était légèrement enflée au buste, aux cuisses, aux pieds et... ah tiens, à seulement une des mains. Celle qui ne portait pas l'anneau... ou plutôt celle qui portait un gantelet...

Elle enleva son armure : bustier, gantelets, solerets et protections latérales. Elle était déjà plus légère. Elle enfila l'anneau. Rien. Elle touche du plat de la main une partie de son armure et la retira bien vite, sentant qu'elle brûlait. Bon... apparemment, point négatif pour l'anneau, en le portant, elle ne pouvait pas entrer en contact avec l'argent, ce qui l'embêta un poil... Surtout qu'elle ne connaissait toujours pas le pouvoir qu'il pouvait dégager...

Elle soupira et partit en direction des vestiaires où elle se changea pour enfiler une robe pour sortir en ville. Elle qui, habituellement était plutôt garçon manqué, devenait de plus en plus féminine. Une fois sa robe flamboyante enfilée, et remit l'anneau à son doigt. Elle porta une main à son ventre et le caressa. Il était rond. Les gens autour d'elle pouvaient deviner aisément qu'elle était enceinte. Un petit sourire vînt orner son doux visage. Elle n'arrivait pas à se résoudre à avorter. Elle savait qu'elle n'aurait jamais d'enfant à elle autrement. Elle voulait le garder, l'élever. Lui apprendre les valeurs traditionnelles de sa famille, elle voulait que l'enfant soit fier de sa maman. Une petite larme coula sur sa joue alors qu'elle s'imaginait tout cela. D'ailleurs... il faudrait qu'elle prévienne le reste de sa famille de cet heureux évènement...

Elle repartit près de sa dragonne, prête pour une semaine à profiter des joies de la Cité-Monde. Elle enfourcha la bête et prit son envol. Elle savait parfaitement où aller se détendre. Elle avait autorisé Dracila à rester au domaine où elle voyait régulièrement le dragon mâle noir d'une de ses collègue. Cette semaine, elles seraient également en vacances l'une de l'autre. Elles survolèrent Shi'Telara et le regard d'A'lana se perdit au delà de la Muraille. Le monde Duéréen... Maintenant qu'elle connaissait les intentions de Silhissa, elle ne pouvait s'empêcher de désirer sortir de l'enceinte de la cité. Mais elle savait qu'elle ne pourrait pas s'aventurer au dehors, son devoir de Gardienne important plus que ses rêves.

Elle arriva enfin à Alabrena et la dragonna se posa sur un des jardin suspendu, faisant peur à certaines bonnes femmes, et provoquant l'admiration des plus jeunes. A'lana sauta à terre avec élégance et tapota dans le cou de la dragonne avant qu'elle ne redécolle pour partir en direction du domaine. La jeune femme fit un demie tour sur un pied, dansant presque, humant les senteurs fruitées et florales qui s'offraient à elle. Telara qu'elle se sentait bien à cet instant. Comme souvent depuis son incident dans sa vie, elle gardait une main sur son ventre, comme pour s'apaiser.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Mer 4 Sep - 12:00

Assis au comptoir, un verre dans la main, les oreilles à l'affut de la moindre info intéressante, j'attendais de savoir si quelqu'un aller venir me demander de lui rendre un service. Cela faisait deux jour que j'étais a la goutte d'or et rien, pas une personne dans le besoin ni même une rumeur utile.

Je pris un dernier verre et sortit de l'auberge. Je déambuler dans les rue où la haute société faisait sa petite vie tranquille sans se soucier du reste du monde. Les rares qui me prêtaient attention, me regardaient légerement de travers voyant très bien que je faisais parti de ces gens de la basse. Chose qui, bien su,r me faisais plus rire qu'autre chose, tant cela me faisait ni chaud ni froid. Après tout, aujourd’hui il me regarde de travers, et demain il viendrons acheter mes services.

Après avoir marché quelque heures laissant le destin nous mener, Ornlu et moi, nous croisions le chemin d'un marchand quelque peu en galère. Nous étions au pied des jardins suspendu et le marchand devait monter plusieurs sac de marchandise en haut des escaliers qui y menaient. Je lui fit donc signe tout en prenant quelque sac et en accrochant les dernier sur le dos de Orn. Une fois en haut, je déposa les marchandises la où le marchand me l'indiqua. Puis il me remercia affirmant qu'il pourrais se débrouiller seul a partir de maintenant et tenu à me payer pour l'avoir aider même si ce n'était pas grand. Je le remercia donc à on tour et repris ma marche.

Je profita d'être dans les jardins pour en faire le tour. Un endroit magnifique et paisible toujours superbement fleurie où les bruits du reste de la ville ne parvienne pas. Je fini par me poser sur un banc pour attendre que le temps passe. Je soupirais un grand coup, La vie dans cette ville était devenu plutôt monotone depuis plusieurs jours, enfin de mon coté tout du moins. A part de très rare personne comme se marchand personne ne réclamait mes services et personne non plus n'était assez particulier pour retenir mon attention. Depuis l’incident du dragon bicéphale dans le port, il ne c'était pas passé grand chose.

J'avais failli finir par m'endormir sur le banc quand un battement d'aile me tira de ma somnolence commençante. plusieurs personne se mirent-a courir pour quitté les jardins ou du moins s'éloigner de la zone où j'étais, pendant que d'autre, plus jeune, s’approchèrent pour voir se qui arrivée de plus prêt. Je regarda vers le ciel pour voir ce qui arrivé et vit la silhouette d'un grand dragon. je me leva et mi la main a la garde de mon épée, Orn quand a lui regardait attentivement prêt a bondir au moindre problème. J'étais déjà pas bien à l'aise avec les dragons a la base, le double tête avais encore renforcé mon malaise, alors forcement quand y en a un qui vient se poser juste devant moi, je suis sur mes gardes. Par chance pour lui, je vit sont chevalier descendre de sont dos avant qu'il ne reparte dans les cieux.

Je me décrispas et me rassis puisqu'il n'y avait aucun problème. je regarda cependant le chevalier qui venait d'arriver. Une ravissante jeune femme brun dans une robe flamboyante. Elle regardait autour d'elle, cherchant apparemment a s'enivrer de l'ambiance apaisante du lieu. Une main consentement sur sont ventre légerement sortant, me fit penser qu'elle était enceinte.
Je continua de la regarder quelque minutes encore. Si elle était effectivement enceinte, ne sachant pas depuis combien de temps je m'assurer qu'il n'y avait pas de problème apparent qui nécessiterais de l'aide. De sont coté Orn regarda un instant avant de se rallonger dans l'herbe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Mer 4 Sep - 20:46

A'lana se sentait légère, libre, elle avait l'impression d'être une jeune fille normale. Elle ne se sentait plus obligée de se cacher. Elle avait d'ailleurs un beau décolleté, dévoilant clairement la cicatrice de sa gorge. Mais elle s'en fichait. Cette mésaventure était pour elle un nouveau départ, celui d'une guerrière que s'assumait maintenant comme ce qu'elle était avant tout, une femme. Une femme qui allait un jour donné la vie. Elle imagina un instant son bout d'choux courir près d'elle, s'amuser dans l'innocence de l'enfance.

Elle soupira de bonheur. Bientôt... Bientôt elle pourra profiter de son enfant. Pour l'heure, elle se contenta de sourire alors que des petites filles venaient lui dire qu'elles la trouvaient belle dans une telles robe et des petits garçons qui rêvaient d'avoir un dragon comme le sien. Elle se prêta volontiers au jeu des gamins, consistant à leur donner un rôle important pour leur cité imaginaire. Il y avait un petit Empereur, une petite Impératrice, des petits Gardes et petits voyous. C'était mignon, même s'ils oubliaient un bon bout de la hiérarchie. Mais c'était normal pour des enfant.

Une fois son rôle terminé, elle chercha des yeux un endroit où s'asseoir. Les bancs étaient pleins à craquer, sauf un. Un homme était assis, seul. Elle sourit et se rapprocha de lui dans une démarche légère. Elle s'assit près de lui, toujours autant souriante, et lui adressa un petit regard.

- Bonjour. Elle regarda devant elle. C'est la première fois que je viens là. C'est vraiment un endroit splendide vous ne trouvez pas?

Elle se tourna légèrement pour faire face à l'inconnu. Il semblait plus vieux qu'elle, et avoir beaucoup d'expériences. Son cache œil montrait d'ailleurs qu'elles n'étaient pas toutes bonnes. Malgré cela, il avait l'air bel homme, bien que peu souriant. Il semblait sérieux quoiqu'il arrive... Comme elle lorsqu'elle travaille en fait. Elle lui tendit un main habillée de ses anneaux avant de se présenter.

- Je me nomme A'lana. C'est un plaisirs de vous rencontrer en ce si bel endroit.

Au diable ses habitudes. Elle n'était pas obligée de s'incliner point sur le coeur, ni de se déclarer comme Chevalier Dragon, ni comme Gardienne. De toute façon, pour le dragon, ça s'était déjà vu... Elle n'avait jamais été bien discrète la Dracil. D'un regard bienveillant elle observa les enfants jouer. Sur le moment, elle aurait presque eut envie de se rajeunir pour se fondre dans le jeu. Mais elle n'avait aucunes changes, elle ne pouvait donc pas.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Jeu 5 Sep - 10:39

Encore une fois je m’inquiétais pour quelqu'un sans raison, mais je n'allais certainement pas m'en plaindre, je suis un homme mais je sais a qu'elle point porter un enfant peut être contraignant et douloureux. Donc si tout va bien tant mieux.

maintenant que le dragon venait de partir sans faire de dégât et voyant qu'il n'était de toute façon pas dangereux, les gens recommencer à affluer de nouveau, et une ribambelle de bambin virent se presser autour de la jeune femme. Les filles avait les yeux pleins d'étoile en admirant la robe rouge, tandis que les garçons la pressaient de question sur les dragons. A ce moment une penser comique me vint à l'esprit. Cette jeune femme était chevalier et étonnamment aucun fille qui l'entourer ne lui poser de question sur les dragon et sont métier, et s'en suivie la penser sur le pourquoi aucun garçon ne s'intéressait a la robe. L’idée loufoque de voire les rôles échangé me fit rire un instant avant de partir aussi vite que c'était venu. D'autant que, lorsqu'elle se tourna un instant dans ma direction en parlant au gosse, je remarqua, a la base de son cou en parti sur sa poitrine laisser découvert par le décolleter de la robe, une cicatrice trop longue pour être une simple brulure.

Cela ressemblait plus à une marque tatoué au fer blanc. Ce qui était marqué commençait à ne plus être lisible, mais on pouvait aisément voir qu'elle a était faite il y a peu de temps. Celui qui a fait ça savait donc qu'elle était déjà chevalier. Qui aurait put commettre un tel acte? je commençais a réfléchir rapidement. La garde déteste les chevalier mais l'empereur n'est pas assez fou pour se retrouver avec des dragon sur le dos et aurais punie déjà les fautif, ce qui aurais fait grand bruit dans toute la cité. La loyauté entre chevalier et trop rand pour que cela arrive, il ne reste donc plus que les Ombres, les Spectre si elle c'est retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, ou pour finir, les Inquisiteurs qui peuvent être d'une violence inouïe selon leurs ennemis. Mais cela ne me concernait pas et a voir comment elle se comporter avec cette cicatrice, a la laisser visible, elle devait probablement vouloir dire "je suis qui je suis et comme je suis, cela ne me changera pas" de même que ça pouvait vouloir dire a ceux qui lui ont fait que ce n'est pas ça qui l’arrêtera.

je fini par détourner le regard pour le laisser vagabonder sur les alentours Mais Telara semblait d'un autre avis et peu de temps après la jeune femme vint s’assoir à coté de moi. Elle me regarda en souriant avant de commençait la conversation.

- Bonjour. C'est la première fois que je viens là. C'est vraiment un endroit splendide vous ne trouvez pas?

- Un endroit magnifique en effet, qui semble à l'écart de tout les traqua de la vie en ville, et pourtant au beau milieu de celle-ci. Même si j'avoue préférer les grands espaces du coté des champ, La nature "sauvage" semble m'apaiser avec un peu plus d’efficacité. Mais cela ne retire rien à la grandeur du lieu.

La jeune femme me regarda un instant, me dévisageant rapidement pour essayer d'en aprendre plus sur moi. Puis elle se présenta et me tendit une main toujours en souriant.

- Je me nomme A'lana. C'est un plaisirs de vous rencontrer en ce si bel endroit.

Comme je l'avais deviner aucun problème ne semblait la tracasser tout comme aucun problème ne se trouver en se lieu tranquille. je me détendis donc légerement, lui rendis sont sourire, lui pris la main qu'elle me tendait, j’inclinai dessus la tête comme pour un baise main et je me présenta à mon tour.

- Vaniel Ibnifrit, Tout le plaisir et pour moi ma Dame.

je la vis regarder les enfant jouer tranquillement dans l'herbe et je souris de nouveau.

- La jeunesse... Rein de plus heureux que de les voir jouer tranquillement sans avoir connaissance de ce qu'il se passe autour d'eux, pouvoir s’émerveiller de toute et de rien sans voir les mauvais coté que ça implique. On souhaiterait que cela ne change jamais, et même que l'on redevienne comme eux, n'est-ce pas?.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Jeu 5 Sep - 16:08

- Un endroit magnifique en effet, qui semble à l'écart de tout les traqua de la vie en ville, et pourtant au beau milieu de celle-ci. Même si j'avoue préférer les grands espaces du coté des champ, La nature "sauvage" semble m'apaiser avec un peu plus d’efficacité. Mais cela ne retire rien à la grandeur du lieu.


A'lana sourit de toutes ses dents. Oui. Ici, personne ne semblait avoir de problème, ou alors tous venaient les oublier en ce lieu. Il était vrai que ce n'était pas la même chose que d'être au bord d'un lac en pleine nature, mais le charme était au rendez vous. Il attrapa délicatement la main de la jeune fille et inclina la tête comme pour baiser sa main. La jeune femme sourit, amusée. Elle qui était habituée à serrer les mains, c'était bien la première fois que cela lui arrivait. Elle comprenait un peu ce que devait ressentir les femmes dont elle avait déjà baisé les mains.

- Vaniel Ibnifrit, Tout le plaisir et pour moi ma Dame.


Elle était ravie d'être en aussi charmant compagnie. C'était fou ce que c'était agréable de ne pas se faire agresser par le premier bandit venu, enlever par une troupe d'Inquisiteurs ou encore enquêter sur elle ne savait qu'elle scène de crime. Elle qui n'avait jamais eût réellement besoin de se reposer, maintenant qu'elle goûtait aux joies de ne rien faire de sa journée, de ne pas se tracasser, elle sentait à présent l'importance du repos. Et ça, l'Impératrice l'avait comprit bien avant elle. Elle eût cependant une petite moue avant de retrouver son grand sourire. C'était vrai qu'enceinte, les gens devait sûrement penser qu'elle était mariée, ou au moins en couple avec un homme. Peut-être que plus personne ne l'appellerait Demoiselle. Peut-être n'en était-elle plus une après tout... Elle sentait sa jeunesse s'envoler loin d'elle. Alors qu'elle observait les enfants jouer, l'homme rajouta :


- La jeunesse... Rien de plus heureux que de les voir jouer tranquillement sans avoir connaissance de ce qu'il se passe autour d'eux, pouvoir s’émerveiller de toute et de rien sans voir les mauvais coté que ça implique. On souhaiterait que cela ne change jamais, et même que l'on redevienne comme eux, n'est-ce pas?.


Oooh oui. Elle ne lui faisait pas dire. La jeune femme éclata d'un rire cristallin, s'imaginant revenir en arrière, quand tout était normal dans sa vie, quand sa sœur était encore... vivante. Oui, sa jeunesse avait été sans doute pour l'instant, la plus belle partie de sa vie. Pour l'instant oui, parce qu'elle savait qu'elle n'était qu'à l'aube de sa vie à seulement vingt ans.

- Si j'en avait la possibilité, je me joindrais volontiers à leur jeu. J'espère que ces enfants profiteront bien de leur enfance. C'est leur plus beau cadeau. Mais qu'ils ne restent pas innocents trop longtemps. Ça pourrait leur poser problème au bout d'un moment.

Elle et sa sœur avaient été très vite au monde brutal, notamment en apprenant à manier l'épée. En quelque sorte elle était toujours innocente et prenait cela pour un jeu. Mais très vite le sérieux avait prit le dessus pour transformer l'amusement en entraînement. Oui, elle pensait avoir mûrit au bon moment. Ni trop tôt, ni trop tard. Elle pencha sa tête en arrière, profitant de la douce brise qui caressait son visage, son cou et s'engouffrait dans ses cheveux. Quelque chose la gêna dans l'agencement de ses cheveux. Son chignon ne devait pas être bien droit car ce n'était pas autant confortable que d'habitude. On pourrait alors penser qu'elle était une petite nature, mais pour se détendre, elle avait besoin de ne pas avoir besoin de se battre avec ses cheveux. Elle retira alors le ruban rouge emprisonnant sa chevelure ébène et secoua légèrement la tête pour les libérer complètement. Alors qu'elle attachait son ruban à son poignet pour ne pas le perdre, elle se tourna à nouveau vers l'homme.


- Vous avez des enfants ?


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Ven 6 Sep - 21:25

Revenir a l'enfance, tout le monde le voudrait et visiblement elle était d'accord avec moi. Elle se mit a rire un grand coup, probablement après s’être souvenu d'un moment de sont enfance. Ou peut-être était-ce les nerfs, se sentir si bien et se rappeler d'un moment de bonheur tel qu'on ne peut s’empêcher d'en rire. Quoi qu'il en soit ce n'était pas pour quelque chose de mal.
Après... j'ai parlé de l'enfance comme si nous l'avions quitter depuis longtemps déjà, mais sur deux-cents ans d'existence, ce n'est pas deux ou trois décennie qui vont faire de nous des vieux. D'une certaine façon ne somme toujours jeune.

- Si j'en avait la possibilité, je me joindrais volontiers à leur jeu. J'espère que ces enfants profiteront bien de leur enfance. C'est leur plus beau cadeau. Mais qu'ils ne restent pas innocents trop longtemps. Ça pourrait leur poser problème au bout d'un moment.

Ça c'est un fait, le monde dans le quel nous vivons n'est pas de tout repos et si tu veux avoir ta place dans la société sans risqué d'avoir de problème, il ne te faut pas attendre tes cinquante ans.

- C'est bien malheureux mais c'est un fait, même si le commun des mortelles ne se soucie que de sa petite vie et de celle de ça famille, rien que ça peut être un combat en soit dans cette ville. Et ce n'est pas faute de prier Telara pour que la vie de ce qui en ont besoin soit ne serait-ce qu'un peu moins dur. Nous qui nous enorgueillie de réussir a vire a l’abri du danger qui menace au-delà des murs, nous ne voyons pas le danger que nos vie crée d'une certaine façon pour notre voisin. Il n'y a qu'à voir le guerre incessante de la noblesse.

Oui, la vie dans cette ville est probablement aussi dangereuse que de l'autre coté des murailles.
D'ailleurs cela doit faire plusieurs siècles que l'on ne sais plus ce qu'il se trouve a l’extérieur. Le monde est-il toujours aussi dangereux? Une question dont la réponse nous sera donner que si l'on a le courage de sortir.

Pendant que je réfléchissais et m'enfonçais dans mes idées farfelu du pourquoi et du comment de l'humanité, A'lana avait détacher ses cheveux qu'elle laissa retomber et voler au vent... enfin a la légère brise occasionnelle. Elle attacha sont ruban a sont poignet et repris la conversation.

- Vous avez des enfants ?

Des enfants... une question dont je ne m'était jamais soucié. d'un autre coté je n'est pas non plus les moyens de fonder une fammille pour le moment.

- Non, je n'en ais pas. Il faut dire, le métier de mercenaire et assez fluctuant, on peu gagner suffisamment pendant un moment et ne rien toucher pendant un temps encore plus long. Pas facile pour fonder une famille quand on a juste assez d'argent pour se nourrir et se loger soit. Et encore, je ne suis pas mauvais pécheur et Orn chasse plutôt bien, donc coté nourriture c'est n'est pas si dérangeant. Dans tout les cas vous avez, je pense, plus de chance que moi.
d'ailleurs, permettait moi, si vous le voulait, la question, c'est un garçon ou une fille?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Ven 6 Sep - 23:20

- C'est bien malheureux mais c'est un fait, même si le commun des mortelles ne se soucie que de sa petite vie et de celle de ça famille, rien que ça peut être un combat en soit dans cette ville. Et ce n'est pas faute de prier Telara pour que la vie de ce qui en ont besoin soit ne serait-ce qu'un peu moins dur. Nous qui nous enorgueillie de réussir a vire a l’abri du danger qui menace au-delà des murs, nous ne voyons pas le danger que nos vie crée d'une certaine façon pour notre voisin. Il n'y a qu'à voir le guerre incessante de la noblesse.

Hum... En y repensant, avec les créatures qui rodaient la nuit dans Shi'Telara, A'lana pensait que Muraille ou pas, cela ne changerait rien au degré de danger. Elle était à peu près certaine d'être autant en sécurité ici que dehors. Elle leva les bras aux cieux pour s'étirer sans ôter son beau sourire. Pour ce qui était de la noblesse, il n'avait pas tord. Elle n'aimait pas les nobles, ou plutôt ceux qui se comportaient avec exagération. Ils ne méritaient qu'une paire de gifles qu'elle leur aurait volontiers donnée. En tout cas, Vaniel semblait perdu dans ses pensées lorsqu'elle lui posa la question.

- Non, je n'en ais pas. Il faut dire, le métier de mercenaire et assez fluctuant, on peu gagner suffisamment pendant un moment et ne rien toucher pendant un temps encore plus long. Pas facile pour fonder une famille quand on a juste assez d'argent pour se nourrir et se loger soit. Et encore, je ne suis pas mauvais pécheur et Orn chasse plutôt bien, donc coté nourriture c'est n'est pas si dérangeant. Dans tout les cas vous avez, je pense, plus de chance que moi.
d'ailleurs, permettait moi, si vous le voulait, la question, c'est un garçon ou une fille?


A l'évocation d'un certain Orn, elle se pencha en avant et aperçut en effet, une magnifique créature. Alors comme ça il était Mercenaire. Une personne qui échangeait de l'argent contre des services. Les derniers Mercenaires qu'elle avait croisés possédaient un contrat sur sa tête, et elle s'en était définitivement débarrassé. Mais cet homme là semblait plus honnête, plus juste.

Qu'avait-il dit? Qu'elle avait eu plus de chance? Ce n'était pas exactement le mot qu'elle aurait été utilisé... Cet enfant était tout de même le fruit de tortures et de viols... D'ailleurs... Elle ne savait absolument pas de quelle race serait l'enfant... moitié Shyn, moitié autre chose. Et puis le père pourrait très bien être un loup garou, ce qui pourrait donner un Sylarn... Elle se voyait mal donner naissance à une boule de poil... ou d'écailles... ou de plumes... Elle chassa ses idées noires et se concentra sur sa réponse pour éviter de dire des absurdités comme souvent lorsqu'elle était distraite.

- Je n'en sais rien, ce sera la surprise. Je n'ai pas vraiment les moyens d'être suivie par une personne compétente.

Bien sûr qu'elle était bien payée. Très bien même. Mais ce qu'elle gagnait revenait principalement aux taxes à payer, mais elle en donnait également une bonne partie à ses parents, et discrètement à sa soeur pour qu'elle puisse se débrouiller, sans qu'elle le voit par contre. Elle glissait toujours une bourse à sa ceinture quand elle la voyait. Mais le résultat de ce partage, c'était qu'il ne lui restait presque rien pour elle même. Elle ne s'en plaignait pas, elle savait où allait son argent, elle n'avait donc aucune raison d'être mécontente. Elle reposa une main sur son ventre, tentant de ressentir ne serait-ce qu'un peu de mouvement, bien qu'il soit tôt. Négligemment, elle frotta la cicatrice de sa gorge à demie apparente, qui lui démangeait atrocement par moment. Comme si le fer était toujours sur sa poitrine, ça la brûlait encore un peu. Le regard de la Gardienne se perdit à l'horizon, au delà de la Muraille.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Mer 11 Sep - 9:44

Pendant que j'attendais sa réponse la jeune femme regarda devant elle pour essayer de trouver Orn, puis elle sembla se mettre a réfléchir. Je devais avoir probablement dit quelque chose qui ne semblait pas être tout à fait vrai. Et il pouvais aussi y avoir le fait d'avoir dit que j'étais un mercenaire. Puisque nous n’obéissons pas vraiment a quelqu'un et que n'importe qui peut ce retrouver notre cible, forcement tout le monde n'était pas forcement contente de nous voir. Bah de toute façon je n'étais pas vraiment comme ça et jusqu’à présent je n'avais rien contre elle.
Au bout d'un moment elle se ressaisi avant de répondre a ma dernière question.

- Je n'en sais rien, ce sera la surprise. Je n'ai pas vraiment les moyens d'être suivie par une personne compétente.

Elle n'avait pas les moyens... donc effectivement je m'étais avancer un peu vite en disant qu'elle avais plus de chance, elle en avait peut être plus que moi mais pas forcement beaucoup. Enfin tout ça ce n'est encore que de la spéculation, pour le savoir il aurait fallu que je soit elle.

- Je vois. J'espère pour vous que vous trouverez le moyens d'être suivi avant la fin. Il serait dommage qu'il ne vous arrive quelque chose à vous et à l'enfant.

Je souri, pour moi même. Cela faisais combien de temps que je n'avais pas discuter calmement sans débattre d'un sujet de société, sur le bien ou le mal, et sans courir après un quelconque malfrat du dimanche. Trop longtemps visiblement, je n'en avais plus l'habitude. Le seul avec qui je discuter comme ça était Orn, Mais ce n'était pas tout a fait pareille. Trop longtemps donc, la moindre chose pouvais me refaire partir sur une discutions beaucoup plus sérieuse. Et bizarrement cela le fut.

Je vis la jeune femme reposer une main sur son ventre comme pour essayer de ressentir le petit être qui si trouvait, puis d'un geste apparemment machinale elle passa ça main sur la cicatrice qui courait sur ça poitrine. Son regard se fixa sur l'horizon au delà de la muraille. Oui tout le monde voulais savoir ce qu'il y avait réellement de l'autre coté de ces bloque de pierre. Mais pou espérer approcher la possibiliter de savoir il fallait d'abord que les gens règle les problème qui ce trouver dans cette cité. Et étrangement savoir qu'un fou furieux se balader en brulant quelque chose sur ceux qu'il déteste, était la une idée qui allait vite m'insupporter. Peu importe par qui il est mandater ou de quelle organisation, garde, inquisiteur, ombre... il fait parti, la geôle la plus sur de la cité devrais lui être réservé. Et si cela ne suffit, pas alors la mort viendra le soulager.

- Je sais que cela ne me concerne pas, libre à vous donc de me répondre mais, puis-je savoir qui vous a laisser cette marque? Même si j’espère pour vous qu'il ait déjà payer sont crime ou qu'il est entrain de le faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Mer 11 Sep - 13:54

- Je vois. J'espère pour vous que vous trouverez le moyens d'être suivi avant la fin. Il serait dommage qu'il ne vous arrive quelque chose à vous et à l'enfant.

Elle hocha la tête. Elle préfèrerait aussi être avec quelqu'un d'expérimenté lorsque le temps sera venu. Mais lorsqu'elle en aura parlé à sa famille, sûrement qu'ils ne la laisseront plus leur donner de l'argent pour qu'elle puisse prendre soin d'elle et de son enfant. Elle imagina un instant la douleur lié à l'accouchement et frissonna.

- Je sais que cela ne me concerne pas, libre à vous donc de me répondre mais, puis-je savoir qui vous a laisser cette marque? Même si j’espère pour vous qu'il ait déjà payer sont crime ou qu'il est entrain de le faire.

Elle soupira. En parler à Silhissa, c'était une chose, mais à un inconnu aussi aimable fut-il en était une autre, surtout quand on voyait le mal que s'était donné la famille Impériale pour étouffer l'affaire. Mais dire cela à Vaniel, c'était lui prouver que c'était quelque chose de grave. Elle détestait mentir, même si ce n'était pas complètement faux.

- Ah... euh je suis désolée mais... je... j'ai pas très envie d'en parler... 'fin... vous vous doutez que ce n'était guère un épisode amusant pour moi...

Elle baissa la tête, regardant dans son décolleté. C'était vrai qu'elle avait été anéantie par la déformation de sa poitrine qu'elle avait toujours eu jolie. Et ça valait également pour sa cuisse et son ventre. Ses atouts autant malmenés, elle avait beaucoup plus de mal à draguer. Oui oui... ça pouvait paraitre secondaire, mais ça faisait toujours plaisirs de plaire physiquement. Maintenant, suffisait qu'on voit les mots marqués sur elle pour qu'on s'éloigne. Pas sympa...

Elle serra les poings en repensant à Valantar et à ce qu'il lui avait fait subir... Elle ne devait pas s'énerver. Surtout pas ici. Elle serra les deux et ouvrit grand les yeux, incontrôlable. Ils prirent la couleur de l'océan et soudainement, la fontaine déborda. Les enfants près d'elle crièrent en sautant dedans, amusés par l'eau. Les entendre calma A'lana dont les yeux redevinrent noirs. La fontaine arrêta de déborder et la jeune femme s'affala sur le banc, épuisée.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Mer 11 Sep - 22:03

- Ah... euh je suis désolée mais... je... j'ai pas très envie d'en parler... 'fin... vous vous doutez que ce n'était guère un épisode amusant pour moi...

Oui, c'était normal elle n'avait pas à s'excuser, c'était une chose que ne me regarde pas et qui était s'en nul doute douloureux à se remémorer. Si quelqu'un devait s'excuser c'était moi.
tout fois je n’eus pas le temps de répondre que la jeune femme se leva les poing serré. Elle semblait se contenir mais ne réussi pas, ses yeux devinrent bleu et la fontaine commença a débiter un peu trop d'eau. Temps que ce n'était que la fontaine et qu'elle ne faisait que déborder je n'aller pas bouger. Les enfant qui jouer la se mirent a sauter dans l'eau sans avoir peur de ce qui pourrais se passer, mais je ne douter pas que A'lana se calmerais avant d’inonder toute la haute ville.
Effectivement elle fini par se ressaisir et se rassoir épuisé par cette excès de colère. Orn n'avait ouvert l’œil que pour s'assurer que l'eau ne viendrait pas le déranger.
Une fois qu'elle fut totalement calmer je reprit la parole.

- Pardonnez moi, c'était une question stupide et déplacé de ma part, je n'aurais pas due D'ailleurs, changeons de sujet voulez-vous?

Oui changeons de sujet, il valait mieux éviter de la faire repartir dans une crise et risquer d'engloutir la cité sous les eaux. Sauf que maintenant, il fallait trouver un autre sujet.
Le temps de quelque second a réfléchir de quoi nous pourrions parler, mon regard se perdit a l'horizon, au-delà du mur, et une question vint pratiquement d'elle même.

- Vous qui êtes à dos de dragon, avez vous déjà survolé le mur? Je me suis toujours demandé si ce qu'il se trouve de l'autre coté sont aussi horrible qu'on le prétends, si elle l'était et qu'elle le sont moins ou plus ou même si l'on nous a simplement menti. Même si je doute du mensonge.

Qui avait-il de l'autre coté de se mur de pierre, tel est la question. je ne cherchais pas a mettre en question la véracité des ancien texte mais le monde et vaste, qui sait ce que l'ont pourrais trouver de l'autre coté qui nous serai plus que bénéfique.

- Personnellement je me dit qu'on passe à coté de nombreuse chose en restant entre ses murs. Pour moi si le monde est vaste ce n'est pas pour rester sur un bout de terre minuscule à attendre la fin. Qu'en pensez-vous?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Ven 13 Sep - 18:20

- Pardonnez moi, c'était une question stupide et déplacé de ma part, je n'aurais pas due D'ailleurs, changeons de sujet voulez-vous?

A'lana hocha la tête. Oui, il valait mieux, pour le bien de sa santé mentale et de la santé physique de tous les autres qu'elle ne pense plus à tout ça, même si au final, l'enfant qu'elle porte sera la plus grosse cicatrice de cette journée ou tout en elle fût détruit. Oui, elle devait être légèrement masochiste de vouloir la garder. Mais ce n'était pas la faute de cet enfant. Ce n'était pas lui qui l'avait enlevé et dépouillé, pas lui qui avait fait subir à son corps comme à son esprit de terrifiantes tortures. Alors elle n'avait aucune raison de vouloir l'empêcher de vivre.

- Vous qui êtes à dos de dragon, avez vous déjà survolé le mur? Je me suis toujours demandé si ce qu'il se trouve de l'autre coté sont aussi horrible qu'on le prétends, si elle l'était et qu'elle le sont moins ou plus ou même si l'on nous a simplement menti. Même si je doute du mensonge.

La jeune fille n'avait comprit que la première et la dernière phrases. Elle réfléchit un instant pour essayer de déchiffrer les paroles entre. Elle avait peur de répondre à côté de la question mais tenta quand même. Au pire, ça continuera de lancer le sujet.

- Je ne l'ai jamais survolé pour ne pas en sortir. Par contre, j'ai déjà posé le pied sur la Muraille pour regarder dehors. Honnêtement, je ne vois rien de dangereux. Enfin, rien de plus dangereux que les créatures qui rodent la nuit à Shi'Telara.

Elle repensa un instant à ce que Silhissa voulait. Tout plaquer pour partir de la cité. A'lana l'aurait bien suivit, si elle n'avait pas tant d'attaches au sein de la cité monde.

- Personnellement je me dit qu'on passe à coté de nombreuse chose en restant entre ses murs. Pour moi si le monde est vaste ce n'est pas pour rester sur un bout de terre minuscule à attendre la fin. Qu'en pensez-vous?

Elle n'hésita pas dans sa réponse.

- Je pense qu'en effet, nous ratons quelque chose à rester enfermés ici. Mais personnellement, je suis bien dans ce bout de terre. Je n'ai aucune réelle raison de m'en aller.

C'était vrai. Elle était la garde rapprochée de l'Impératrice, qui restait dans la cité, elle avait une famille, qui restait dans la cité. La seule personne comptant à ses yeux pouvant éventuellement rêver de partir, ce serait E'lara... Et là par contre la jeune femme serait déchirée. Sa soeur était comme une partie d'elle. Elle l'avait déjà perdue une fois, pas question de la laisser à nouveau partir... pas sans elle en tout cas. Elle regarda son ventre.

- Et puis... je pense que me faire rejeter de la société et vivre à la sauvage ne serait pas une bonne idée pour élever un enfant...

Non, elle ne voulait vraiment pas partir, elle était bien, même sans être en sécurité, dans Shi'Telara.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé◊ ◊


MessageSujet: Re: [Vaniel + libre] Détente dans les jardins Aujourd'hui à 1:55

Revenir en haut Aller en bas

[Vaniel + libre] Détente dans les jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Libre à jamais dans mon cœur et dans mon âme... [Libre aux indiens]
» RP commun : Pâques [dans les jardins du Lycée]
» [M/LIBRE] Enfant sauvé dans un accident
» Promenade dans les jardins. [ Aelalia ]
» Un peu de détente dans ce dur monde [Pv Alvin] XxX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shi-Telara, la Cité-Monde :: Alabrena la Haute :: ¤ Quartier Résidentiel ¤ :: ¤ Jardins Suspendus ¤-