Bienvenue à Shi'Telara, bienvenue au cœur de la cité-monde.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[libre] Un rôdeur en pause...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: [libre] Un rôdeur en pause... Lun 17 Juin - 10:28

Le temps était claire, le soleil brillait, quelque nuages passer de-ci delà offrant de temps à autre quelque tache d'ombre agréable dans cette chaleur qui en serait étouffante si le vent et les-dit nuages n'étaient pas présent.
Seul, allongé sur l'herbe, je regardais les rares nuages passer et laissant le vent me rafraichir le visage. Les mercenaire aussi on le droit a des pause de temps en temps. Et moi j'en profitais, je passais plus de temps à courir dans les rues de la cité a aider touts ceux que je croisais, et dieu sait, enfin Telara sait, que c'est éreintant à la longue.



- De vaste prairies, une petite brise fraiche, un beau soleil... que demande le peuple. Y en a qui auraient bien besoin d'une petite pause aussi en ville, ça leur éviteraient de faire n'importe quoi et que je dois leur courir après. Enfin, en attendant je vais me piquer un petit roupillons ce ne sera pas de refus.


Mais naturellement tout ne se passe pas comme on le voudrait. a peine le sommeille commençait-il a me prendre que quelqu'un fit craquer une branche tomber, non loin de moi, ce qui me sortie de ma torpeur. Je me redressai donc pour voir l'inconnue qui s'avancer non loin de moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freelancer au Coeur Pur

XP : 51


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Nearian Dyfried◊ Freelancer au Coeur Pur ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Mar 18 Juin - 8:25

Douce chaleur du soleil qui, haut dans le ciel, déverse sa lumière sur les champs dorés scintillant. Quelques nuages éparses cachent de temps en temps l'astre de jour et te donne un peu de répit dans ton service. Le vent fait onduler les champs comme un océan d'or se brisant sur la plage chaude. 

Ici, c'est chez toi, petit Nearian, c'est toute ton enfance et ça prend encore pas mal de place. Tes repères sont nombreux ici, tu connais chaque parcelles, chaque chemin, chaque rares arbres par coeur. Bien que tu ne travailles plus vraiment ici, il t'arrives encore quelque fois de venir aider tes parents et passer du temps avec ta soeur. Les temps sont toujours durs, les impôts sont toujours hauts, mais vous survivez, et toi, tu fais comme si tu manges assez et que tu n'as plus faim, même si ce n'est pas vrai. Tu fais ça pour leur bien, c'est ce que tu dis. Tu es trop naïf Nearian. 

Ce jour-là, en cette belle après-midi, tu transportes une dizaine de faux que tu viens d'affûter pour les rendre aussi coupantes que des lames de rasoirs. Tu les tiens sous tes bras, cinq de chaque côté, tranquillement, tu sifflotes un air que les agriculteurs se plaisent à chantonner pendant leur travail, pour rendre tout ça plus convivial. Un air joyeux, rythmé et entraînant. Habitué au soleil qui ne t'éblouit plus depuis un moment, tu marches les grands yeux pareils à des océans ouverts et regardant autour de toi. Yphah, ta compagne aigle royale, est posée sur ton épaule, elle essaye de chanter elle aussi, mais les piaillements de l'oiseau ne donnent pas grand chose. Ça te fait rire, ça semble la faire rire aussi. La vie est belle, tu dois porter ces trucs à ton ami, et puis tu allais partir pour la ville, proposer tes services. 

Tu marches sans faire attention, sur ta route, un homme endormi, tranquille, tu lui souris, même s'il semble ne pas te voir. Soudain, une branche craque, tu trébuches. Trop maladroit Nearian, on te le dit tellement de fois de faire attention quand tu regardes ailleurs. Tu tombes, mais les faux s'envolent quand tu les lâches et elles tombent par autour de toi. Ce n'est pas trop grave, si l'une, en s'envolant, ne va pas te transpercer de part en part. Tu réagis. Nearian, tes réflexes te sauvent souvent, comme ici. Tu utilises ta magie, et la faux s'arrête dans le vide, suspendue dans l'air. Tu te relèves en te frottant la tête, en riant quelque peu. Sans te baisser, les faux viennent une par une dans tes mains, comme munie d'une volonté propre. Tu utilises vraiment ton don pour rien Nearian, ce n'est pas très mature de ta part. Mais toi tu t'en fous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Ven 21 Juin - 21:38

Cette inconnue qui avait marché sur la branche et que je regardais, trébucha, laissant s'envoler une dizaine de faux affutés. Celles si volèrent un instant, illuminant un peu plus l'endroit par les rayon de soleil que leur lame reflété.
Voyant la scène, le jeune homme s'affaler par terre et les faux tournant autour de lui, je bondi prestement sur mes jambes pour aller l'aider, remarquant en même temps que, dans leur baller aérien, l'une d'elle risquer de l’empaler en retombant.
Mais alors que je venez tout juste de faire trois pas, en hurlant a l’individu de faire attention, la faux s'immobilisa purement dans les airs au dessus de lui. Il se releva en riant légèrement de ça maladresse alors que celle-ci avait bien faillie lui couter la vie, si il n'avait pas utilisé, ce qui me semblait être ça magie.
Ornlu qui était entrain de se balader dans les environs avait vraisemblablement eu la même réaction que moi puisqu'il semblait sur le point de bondir dans notre direction. Tout fois, voyant que le danger n'était plus il repris tranquillement ça balade.
J'en profita pour revenir vers le maladroit jeune homme.


- Oh la l'ami! tout va bien? Besoin d'un coup de main?

le temps que je me rapproche et que je lui pose la question, le jeune homme avez ramasser toute es faux sans même se baisser, ce qui confirmer bien que c'était sont pouvoir qu'il avait utiliser juste avant.

- Vous devriez faire plus attention la prochaine fois, ce trimbaler avec une dizaine de faux aussi affuté, c'est dangereux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freelancer au Coeur Pur

XP : 51


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Nearian Dyfried◊ Freelancer au Coeur Pur ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Mar 25 Juin - 12:20

L'homme endormi s'est approché de toi. Tu ne l'as pas vu, mais quand il t'interpelle, tu tournes la tête dans un grand sourire. C'est un homme mur, plus vieux que toi. Sa barbe et ses longs cheveux foncés ainsi que son bandeau sur l’œil te disent que c'est un aventurier. Tu penches la tête pour le regarder, les faux t'obstruent un peu la vue. C'est encombrant certes, mais tu t'en fous, tu le faisais déjà quand tu avais dix ans, tu as l'habitude de tomber avec, et de te couper. Même si ça te fait larmoyer à chaque fois, tu ne te plains plus. C'est ta faute que tu dis, tu ne peux plus te plaindre. Tu es grand Nearian, les grands ne doivent pas pleurer! 

- Oh là l'ami! Tout va bien? Besoin d'un coup de main?

Tu te tournes vers lui, manquant de l’assommer avec le manche d'une des faux. Tu es malin Nearian, tu as failli blesser un pauvre inconnu qui n'a rien demandé. Tu as même failli te sentir coupable, mais tu n'as rien fait, et il n'a pas été touché. 

- Vous devriez faire plus attention la prochaine fois, se trimbaler avec une dizaine de faux aussi affûtées, c'est dangereux.

Tu baisses la tête. Oui tu le sais Nearian, mais tu sais aussi que ce ne serait pas aussi dangereux si ce n'était pas toi qui les portais également. Tu pousses un petit rire avant de lui répondre d'un air tout joyeux: 

-Ça va merci! Je sais que c'est dangereux, mais j'ai l'habitude de le faire! Enfin, je ne tombe pas tous les jours heureusement! 

Tu ris encore un peu. Si tu tombais tout le temps, tu ne serais déjà plus vivant! Tu ne lui as pas demander son aide, après tout, tu n'aimes demander de l'aide, mais tu ne refuses jamais quand la personne se propose d'elle-même. Question de politesse tu dis. Tu essayes de regarder devant toi, mais le tas d'outil te bloquer la vue et tu tires la langue en tendant le coup au maximum. Les faux tanguent dangereusement, mais toi tu ne le vois pas, évidement. Tu ne vois pas non plus qu'il y en a une qui glisse vers l'inconnu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Ven 28 Juin - 10:56

Il riait, je venais de lui dire que c'était dangereux, il avait faillie se faire embrocher en tombant, et il rit quand même. Pourquoi avais-je l'impression d'être encore tomber sur un cas désespéré?
Il fini par s'arrêter de rire, mais pour simplement me répondre d'un air enjoué.

-Ça va merci! Je sais que c'est dangereux, mais j'ai l'habitude de le faire! Enfin, je ne tombe pas tous les jours heureusement!

Un inconscient et pas futé futé en plus. Je ne lui parler pas de tomber, mais de se balader avec une dizaine de faux entre les mains, que tu tombe ou non les chances pour que tout se passe tranquillement sans accident sont quasi nul, surtout que dans sont cas, il ne voit même pas ou il pose les pieds.
Tiens qu'est-ce que je disais, le voila qui essaye de nouveau de regarder par dessus sont attirail sans se rendre compte qu'une des faux glissais vers moi.
Je bloqua la faux glissant vers moi, en l'attrapant par la lame, lui retira des mains et pris cinq autre faux, que je cala sur mon épaule, lames vers l'avant, pour éviter d'estropier un éventuelle passant dans mon dos, que je n'aurais pas vu. Un coup de manche vaux mieux qu'un coup de lame.

- Bougre d'âne! Tu peut pas faire les choses moins dangereusement? Prend en moins à l'avenir, ça fait peut être des aller-retour en plus, mais au moins tu es sur de ne blesser personne, pas même toi. Aller, au lieu de rêvasser, cale toi celles qui te reste sous le bras et avance, je te suis.


J’attendais que l'autre numéro se mette en route. Une chose était sur, celui-ci, ce n'est pas un paysan, il est trop empoté. Et il ne semble pas faire parti d'une organisation particulière, peut être est-ce un autre mercenaire. Si c'est le cas, il devrait apprendre à mieux choisir ses petits boulots.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freelancer au Coeur Pur

XP : 51


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Nearian Dyfried◊ Freelancer au Coeur Pur ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Ven 28 Juin - 12:44

 - Bougre d'âne! Tu peut pas faire les choses moins dangereusement? Prend en moins à l'avenir, ça fait peut être des aller-retour en plus, mais au moins tu es sur de ne blesser personne, pas même toi. Aller, au lieu de rêvasser, cale toi celles qui te reste sous le bras et avance, je te suis.

Tu te sens triste Nearian ? Juste car il t’a un peu méchamment dit qu’il voulait bien t’aider ? Tu ne devrais pas ! Et pourtant tu baisses les yeux en te renfrognant. Tu es puéril Nearian, mais tu ne le fais pas exprès voyons. Qui pourrait t’en vouloir ? Lui ? Non, il veut juste te protéger, enfin, c’est ce que tu te dis. Tu prends les faux sous ton bras et Yphah en profite pour les utiliser comme perchoir. Elle aussi s’inquiète pour toi, elle ne voudrait pas qu’il t’arrive quelque chose. Même si elle sait que tu sais te défendre et que tu sais réagir quand tu vas te blesser, elle te surveille de son regard fier. Tu souris à ta compagne, comprenant dans son regard qu’elle t’invite à faire plus attention. Et puisque tu changes très rapidement d’humeur, tu te remets en route en marchant joyeusement.
 
En chemin, tu te demandes pourquoi le monsieur t’aide, il a l’air d’être fâché contre toi, mais il a quand même pris des faux avec lui. Est-ce qu’il est aussi une personne qui rend des services aux gens ? Tu te le demandes, et tu te dis aussi que tu vas devoir lui donner de l’argent pour son service, car, comme l’a dit une vielle dame chez qui tu cuisines chaque soir, tout travail mérite salaire. Mais tu n’as pas d’argent Nearian tu le sais, tu sais que tu as juste assez pour payer de quoi nourrir ta petite sœur Hélina, alors pourquoi tu penses à ça ? Il va peut-être seulement s’en aller sans demander son reste. Non, tu trouverais ça injuste. Mais par contre, tu ne trouves pas ça étrange que tu sois tout maigre, non, ça ce n’est pas injuste. Tu es trop bon envers les autres, même si tu risques souvent de les blesser, tu es trop maladroit.
 
Enfin, même en étant dans tes pensées et maintenant que tu vois, tu serpentes aisément entre les parcelles de blé et d’orge. Il y a pourtant des chemins partout, des embranchements et des sortes de carrefours, mais pas une fois tu ne t’arrêtes pour réfléchir. C’est devenu comme un automatisme chez toi. Tout droit, gauche, gauche, droite… Tu connais le chemin sur le bout des doigts et tu pourrais presque le chantonner. Un sourire aux lèvres tu ne te trébuches plus.
 
Et puis, soudain, tu te rends compte que tu n’as pas remercié l’inconnu et que tu ne connais même pas son nom ! Tu t’arrêtes net, Yphah proteste mais ne bouge pas. Vous êtes en plein milieu de champs, il n’y a que ça à perte de vue. Tu fais volte-face vers l’inconnu derrière toi et tu dis d’un air désolé :
 
-Je… Merci pour ça ! Ça va beaucoup m’aider ! Moi c’est Nearian, encore merci !

 
Deux fois merci, tu ne sais plus compter ! Mais toi, tu ne penses pas à ça, tu te demandes plutôt s’il va être fâché parce que tu ne l’as pas dit plus tôt, ça te stresse même ! Et s’il lâchait toutes les faux et s’en allait ? Non, impossible, qui pourrait faire ça ? Nearian, tu vois trop la vie en rose.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Mar 2 Juil - 17:39

Allons bon qu'avais-je encore dit cette fois si? Une fois de plus, les gens ne savent pas écouter, sans quoi, il aurait compris que je ne râler pas, mais que j'étais simplement dépiter devant tant d'insouciance. Mais une fois de plus le mal est fait, je le vis baisser la tête, regarder l'aigle qui le suivait et reprendre la route comme si rien ne c'était passer.
Pendant la marche le vois qui semble pensif, a quoi il pense? je n'en sais rien, mais toujours est-il qu'il pense beaucoup. au point de ne même plus faire attention à la route. Pourtant pas une fois il ne sait arrêter pour savoir où il allait. il devais probablement connaitre le chemin par cœur. et d'un coup le voila qui s'arrête, en plain milieu d'un champ et fait demi tour afin de me faire face... pour me remercier. Voila autre chose maintenant, il s'arrête dans un champ pour dire merci, il aurais pus le dire en marchant ou une fois arrivé... enfin bon , je ne cherche plus a comprendre.

-Je… Merci pour ça ! Ça va beaucoup m’aider ! Moi c’est Nearian, encore merci !

- Vaniel. De rien, mais fait gaffe la prochaine fois, il n'y aura pas toujours des gens près a t'aider quand tu risquera d'y laisser la peau, simplement parce que tu fait plus que ce que tu ne peux.

Bon et cette fois comment il va le prendre?, j'ai rien dit de méchant et je n'est pas non plus parler sur un mauvais ton...
Enfin, passons, en attendant nous étions toujours a l'arrêt dans un champs, et c'est n'est pas que ça me dérange mais, ça fait lourd cinq faux sur l'épaule.

- Par contre ça serais bien si on pouvait continue, parce que je ne pense pas que ce soit la que tu doit déposer le matérielle...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freelancer au Coeur Pur

XP : 51


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Nearian Dyfried◊ Freelancer au Coeur Pur ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Dim 11 Aoû - 15:08

 - Vaniel. De rien, mais fait gaffe la prochaine fois, il n'y aura pas toujours des gens près à t'aider quand tu risqueras d'y laisser la peau, simplement parce que tu fais plus que ce que tu ne peux.


 
Tu hoches la tête. Oui, tu comprends ce qu’il veut dire. On dirait qu’il s’inquiète un peu pour toi. A vrai dire, tu attires un peu la pitié Nearian, mais ça, tu n’y penses pas. Enfin, tu es vraiment heureux qu’il ne t’en tienne pas rigueur, ça te remet d’aplomb. D’ailleurs, il y a une chose qui t’échappe, tu ne pouvais pas y laisser ta peau, non, tes maigres réflexes ont encore le don de te sauver à la dernière minute. Bien sûr, te blesser arrive souvent, et ça ne t’enchante pas du tout. Mais comme dit tes parents, ça fait partie de la vie et, même avec des larmes et des plaintes, tu continues d’avancer. Tu serres les dents, c’est ça qui te rend efficace dans ton travail Nearian.
 
- Par contre ça serais bien si on pouvait continuer, parce que je ne pense pas que ce soit là que tu doives déposer le matériel...
 
Tu le fais attendre, une gentille personne qui accepte de t’aider, et tu l’obliges à t’écouter et à poireauter au milieu des champs rassurants. Tu remets les faux correctement, c’est assez lourd en effet, surtout pour tes épaules étroites. Heureusement que tu es un peu musclé, sinon tes jambes t’aurais déjà lâchée. Pourtant, tu restes droit, comme si de rien était, même si une pointe de douleur se fait voir dans tes yeux cyans. Il est temps de reprendre la route, tu tournes les talons, ce n’est plus très loin du tout.
 
-Oui, excusez-moi, ce n’est plus très loin !

 
Tu te remets en marche avec une bonne allure, sans réfléchir une nouvelle fois à ton chemin, après tout, tu le connais comme le fond de ta besace. Fredonnant un air que chante les agriculteurs dans leur travail et que tu as entendu toute ta vie, tu serpentes entre les champs de céréales diverses. Bientôt de petites maisons se profilent au-dessus de la ligne dorée.
 
-Par-là !
 
Content, tu accélères la cadence, quand bien même tes jambes et tes épaules te font mal. Tu ne fais pas attention à Vaniel qui suit derrière, il ne peut plus se perdre après tout, les maisons sont juste là. Apres quelques mètres, vous débouchez dans une cour assez spacieuse, munie d’un puits, d’un moulin, d’une ferme et de six maisonnettes. C’est un petit rassemblement, tu n’es pas chez toi ici, mais chez tes voisins. Tu connais bien les personnes qui vivent ici. D’un rapide coup d’œil, tu cherches Endrew, qui est censé t’attendre près d’une des maisonnettes qui sert d’entrepôt. Tu le vois, un grand homme aux épaules larges, le teint bronzé à force de travailler dehors. Ses cheveux grisonnants et sa barbe naissante lui donne un air gentil, pour toi Nearian bien sûr. De ta main libre, tu fais un signe de la main. Enfin, tu décides de te tourner vers Vaniel en souriant.
 
-Et voilà, on est arrivé sain et sauf, Endrew est là-bas, mais vous pouvez repartir si vous voulez… 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rôdeur Borgne

XP : 96


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



Vaniel Ibnifrit◊ Le Rôdeur Borgne ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Sam 17 Aoû - 21:59

-Oui, excusez-moi, ce n’est plus très loin !

Je secouais la tête, allons bon, le voila qui s'excuse encore. Il ne semble pas bien loquace et en plus il est timides, enfin si c'est de la timidité. En voila un qui mérite d'être connu je vous le dit.

- Arrête donc de t'excuser pour un rien, je vais finir par croire que j'engueule tout le monde à chaque fois que je dit quelque chose... Tout n'a pas besoin d'être excuser, la vie serait trop triste sinon.

Il reprit la route et recommença à zigzaguer dans les allers qui traversaient les champs. après quelque minute de marche je pus apercevoir les contour de maison qui se détacher entre les champs dorée. A l’approche de la ferme, Nearian força le pas et chercha un homme parmi les maisons lorsqu'il le trouva il lui fit signe de la main et se tourna vers moi.

-Et voilà, on est arrivé sain et sauf, Endrew est là-bas, mais vous pouvez repartir si vous voulez…

- Ça ira merci, j'étais simplement la pour me reposer à la base mais visiblement tes amis ne sembleraient pas contre un peu d'aide supplémentaire. Et je n’ai pas encore travailler a la ferme, ça sera une bonne expérience. Aller, allons donc voir ton Endrew.
On s’approcha donc d'un grand homme au teint halée et d'un gabarie imposant, comme le montre ses larges épaules. C'est cheveux et ça barbe grisonnantes laisse paraitre à l'homme un age déjà certain. Une fois a sa hauteur je le salua et laissa Nearian gérer la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé◊ ◊


MessageSujet: Re: [libre] Un rôdeur en pause... Aujourd'hui à 20:12

Revenir en haut Aller en bas

[libre] Un rôdeur en pause...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pause pour se remaquiller (LIBRE)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shi-Telara, la Cité-Monde :: Midalys la Basse :: ¤ Les Cultures ¤-