Bienvenue à Shi'Telara, bienvenue au cœur de la cité-monde.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 11:33

-Avance, sale traitresse hurla l'un des inquisiteurs qui tirait la chaine autour du cou d'A'lana

La fière Chevalier-Dragon fut enlevée, dans la matinée, sous les yeux de l'impératrice et de toute la cour, par les inquisiteurs, elle fut trainée jusqu'au Temple de Telara, où elle fut dépouillée de ses armes, de ses vêtements, de sa fierté, tout lui avait été arraché et le pire elle ignorait pourquoi, elle ne savait pas ce qui lui valu un aller simple au Temple, dans les tunnels souterraines, froids et humides, infestés de rats, n'ayant pour habit que de vulgaires vétements en lambeaux

-Je t'ai dit avance ! hurla le inquisiteur en tirant plus fort, sur la chaine qui enroulait le cou de la jeune femme, elle ne pouvait rien faire, elle trébucha et tomba au sol, deux autres gardes lui assenèrent des coups de pieds

-Debout guenon ! dit-ils avant de la remettre sur pied

Ils l’amenèrent dans une vaste salle où se trouvait divers instruments de torture, les inquisiteurs, attachèrent A'Lana à des chaines dont la solidité n’était plus à prouver, elles pouvait retenir un dragon déchainé

-On la laisse comme ca ? demanda un des gardes

- Tu connais les ordres...on va la laisser aux soins du tortionnaire et du Seigneur... répondit son camarade

Les inquisiteurs quittèrent la pièce, A'lana semblait seule mais une voix grave et inquiétante résonna

-Alors, on joue les conspiratrices ?

un homme massif, cagoulé, tenant un fer rouge s'approcha d'A'lana

-T'en fais pas...tu vas souffrir mais avant...le patron voudrait avoir une petite conversation avec toi...

Et il arriva.. Valantar Manoghan, Le maitre incontesté et incontestable de l'Inquisition Impériale.

-Bien le bonjour, A'lana, j’espère que vous êtes bien installée   dit-il en verrouillant la porte derrière lui


Dernière édition par Valantar Manoghan le Dim 21 Juil - 14:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 12:41

-Avance, sale traitresse!

L'inquisiteur tira sur la chaîne autour du cou de la jeune fille. Celle-ci résista comme elle put. Elle était encore sous le choc de ce qui venait de se produire et n'arrivais toujours pas à le croire... Alors qu'elle faisait son travail, qu'elle restait aux côtés de l'Impératrice pour assurer sa protection, les Vigilants avaient fait irruption dans la salle du trône et l'avaient emmené de force... Elle n'avait rien comprit... Sa protégée n'avait rien pu faire, et son mari avait même légèrement sourit devant ce tableau.

Elle marchait entourée de Vigilants, elle était enchaînée, complètement dépouillée de toute armes, tout vêtement, tout artefact... Elle marchait avec pour toute parure des vêtements en lambeaux sur les pavés froids. Elle saignait déjà beaucoup. Son cou, ses poignets et ses chevilles étaient meurtris par les chaînes, et les hommes en profitaient pour la frapper. Ses pieds étaient rouges de sang à force de se faire trainer sur la pierre coupante.
 
-Je t'ai dit avance !

Cette fois il tira plus fort et A'lana tomba à terre. Elle se fît copieusement malmener par les Vigilants et au plus profond d'elle, jura qu'elle les exterminerai tous jusqu'au dernier. Pourquoi tant de haine envers elle? Elle ne savait même pas pourquoi elle était là... Elle protestait, affirmant qu'ils n'avaient pas le droit et qu'ils le regretteraient tous amèrement. Ceux-ci rigolèrent bien et pour l'heure, ne s'inquiétaient pas, étant donné qu'elle était solidement enchaînée. La jeune fille crache beaucoup de sang et tremblait.

-Debout guenon !

Il la relevèrent et continuèrent de la tirer, lui infligeant de terribles souffrances. Elle voulait pleurer, mais se retînt, ne voulant pas laisser croire aux Inquisiteurs qu'elle craquait. Elle resterait forte jusqu'au bout. Même en ayant son honneur entaché, elle ferait tout pour s'en sortir en restant humble.

Ils arrivèrent à une salle très vaste. Il y avait de nombreuses places pour prisonniers, et beaucoup d'instruments de tortures étaient accrochés aux murs. Certains étaient encore sanglants de leur dernières utilisation. On l'enchaîna au mur, écartant ses bras. Bien que grande, elle ne touchait plus pied au sol et souffrait déjà de ses poignets. Elle ne pouvait plus faire un seul geste, elle était complètement entravée.

-On la laisse comme ca ?

L'homme ayant prononcé ces mots la regardait avec envie. Il voulait encore jouer avec elle, avança ses mains et toucha la jeune fille, qui avait les yeux écarquillés d'horreur. L'autre l'empêcha d'aller plus loin en retirant ses mains.

- Tu connais les ordres...on va la laisser aux soins du tortionnaire et du Seigneur...

Néanmoins il semblait comme déçu de ne pas avoir d'os à ronger. Les Vigilants quittèrent la salle de torture et A'lana soupira de soulagement. Si ces hommes étaient allé plus loin elle aurait très certainement craqué. Il n'y avait maintenant plus un bruit et la jeune fille pensait avoir un instant de répit, quand une voix grave s'éleva.

-Alors, on joue les conspiratrices ?

Un homme battit comme une armoire à glace apparut alors, masqué par une cagoule, un fer rouge à la main. A'lana se débattit sur ses chaînes mais elles étaient beaucoup trop solide. D'une voix tremblante elle répondit.

- Je... je vois pas de quoi vous parlez...

-T'en fais pas...tu vas souffrir mais avant...le patron voudrait avoir une petite conversation avec toi...

Un homme arriva en effet et A'lana le reconnu immédiatement. Le Maître Inquisiteur. Un homme sans pitié qui tuait tout ceux qu'il avait prit pour cible. A ce moment elle su, qu'elle n'avait plus aucune chance de s'en sortir... légalement.

-Bien le bonjour, A'lana, j’espère que vous êtes bien installée.

La jeune fille montra les dents en poussant un râle. Ce type se foutait bien d'elle et de si elle était bien installée. Ce monstre comptait la faire souffrir comme jamais.

- Ordure... Qu'est-ce que tu me veux? Qu'as-tu donc inventé pour me faire subir un tel traitement?!

Elle savait que de toute façon, elle serait condamnée et exécutée, elle ne soigna donc pas sa façon de s'adresser à l'homme qu'elle considérait comme une raclure de la pire espèce.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 


Dernière édition par A'lana Briselan le Dim 21 Juil - 14:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 13:14

Valantar vit que son " invitée " semblait réticente à ce qu'elle vivait mais elle ne comprenait rien à ce qu'elle vivait en ce moment précis

-Ordure...Qu'est-ce que tu me veux ? Qu'as-tu donc inventé pour me faire subir un tel traitement ?

Valantar sourit comme un gamin, un matin de Noël, il claqua des doigts et le tortionnaire plaqua le fer rouge brulant sur la jambe d'A'lana, le mot " Trahison " y était gravé

-Je ne supporte qu'on me manque de respect, jeune fille...surtout venant d'un pitoyable Chevalier-Dragon qui a trahi la cité...

Il fit les cents pas devant A'lana, l'observant avec attention, tandis que le tortionnaire attisait le feu de son fourneau

-Voyons...quelles tortures pourrais-je vous faire subir...hmmm je me tâte....malgré tout ça, sachez que vous êtes vraiment la seule Chevalier-Dragon, pour qui j'ai un peu de sympathie : vous êtes aussi violente et dévoué que moi...quel dommage que vous n'ayez pas prêter serment à la déesse mais à cette famille de couards imperiaux...

Le Tortionnaire reprit son fer rouge brulant dans les flammes et le plaqua sur le bas-ventre d'A'lana

-Faut que tu sois présentable pour l'Impératrice dit-il en forçant le fer

Valantar regardait avec délice, il savourait la douleur de ses ennemis, encore plus celle des Chevaliers-Dragons

-Il y a pas à dire : j'adore mon travail....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 15:32

L'homme ne répondit pas à sa question et le bourreau plaqua son fer fumant sur la cuisse de la jeune fille. Celle-ci hurla et inconsciemment laissa de la magie s'échapper. Beaucoup de vapeur fût crée au contact du fer avec la magie d'eau de la Demoiselle. Elle respirait de plus en plus fort et l'eau ne calma pas sa brûlure, au contraire. Alors que le fer n'était plus sur sa peau délicate, elle continuait de hurler, souffrant de sa blessure. Il y avait un mot marqué maintenant sur sa cuisse mais ne pouvait le lire.

-Je ne supporte qu'on me manque de respect, jeune fille...surtout venant d'un pitoyable Chevalier-Dragon qui a trahi la cité...

Manqué de respect? Parce qu'il lui faisait prendre le thé lui? Du coin de l'oeil elle observa son tortionnaire qui se préparait à un nouvel assaut ardent. Elle déglutit bruyamment en essayant de maîtriser sa peur.

-Voyons...quelles tortures pourrais-je vous faire subir...hmmm je me tâte....malgré tout ça, sachez que vous êtes vraiment la seule Chevalier-Dragon, pour qui j'ai un peu de sympathie : vous êtes aussi violente et dévoué que moi...quel dommage que vous n'ayez pas prêter serment à la déesse mais à cette famille de couards imperiaux...

Elle serra les poings si fort qu'ils devinrent blancs et tremblaient. Elle se débattait comme elle le pouvait, mais ne réussissait qu'à se faire plus mal encore. Mais elle n'arrêtait pas, elle ne pouvait pas. Elle devait se battre pour se libérer. Le bourreau revînt vers elle et plaqua le fer sur son bas ventre. Elle hurla tout ce qu'elle pu et de débattit encore plus. Des larmes apparurent aux coins de ses yeux et elle serrait les dents pour ne pas les faire couler.

-Il y a pas à dire : j'adore mon travail....

Elle se calma progressivement et fusilla l'homme du regard. Il allait le regretter ooooh qui oui il le paierait cher. A'lana baisa la tête sans baisser les yeux et sourit. Un sourire plus que provocateur, comme une invitation à la souffrance, mais pour elle, il avait un tout autre sens. Pour elle, il y avait une possibilité de se venger. Elle rigola bruyamment et commença à réduire de taille, mis pas seulement. Elle était redevenue la petite fille de 5 ans qu'elle était, physiquement en tout cas. Ses petites mains purent largement passer et elle était maintenant libre. Elle reprit rapidement sa taille adulte, décrocha un fer du mu et dans un beau mouvement circulaire, frappa le tortionnaire à la tempe.

Il s'effondra. Il était mort sur le cou et le sang se tâcha de son sang. Elle serrai l'arma tellement fort que ses doigts étaient blancs. Elle se retourna lentement vers le Maître Inquisiteur et se rapprocha lentement de lui. Elle se prépara à porter un coup mortel quand deux hommes lui tombèrent dessus. Misère, malheur... MERDE! Y avait pas d'autre mot pour une telle situation. Dans la chute elle lâcha son arme et gigotait le plus possible mais on réussi à nouveau à l'entraver. Elle aurait très bien put refaire le même tour de passe-passe, si les deux Vigilants ne la menaçaient pas de leur arme. Piégée... Plus moyen de l'avoir. Elle aurait du commencer par lui. On serra davantage ses liens, de sorte à ce qu'elle souffre trop pour se concentrer et recommencer. Elle grogna.

- Je te tuerai enfoiré! Je te promets que tu seras le prochain!!!


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 16:35

En voyant qu'Alana ne pleurait pas, il se disait qu'elle était trop fière pour montrer qu'elle souffrait mais lorsqu'il vit son sourire, malgré la douleur, il comprit qu'elle avait une idée derrière la tête, et ce ne que lorsque sa prisonnière prit la forme d'une enfant de 4 ans puis reprendre sa forme normale, qu'il comprit

-Gardes !!! hurla-t-il

A peine avait-t-il appelé de l'aide, qu'A'lana avait déjà tué le tortionnaire et s'approchait de Valantar, ce dernier dégaina son révolver du compartiment secret de sa manche, et attendit qu'elle s'approche pour être sur de ne pas la louper mais les Vigilants se jetèrent sur A'lana, la désarmèrent et arrivèrent à la rattacher aux chaines, de plus les Vigilants sortirent leurs armes et pointèrent leurs pointes sur la gorge d'A'lana, tandis que d'autres Vigilants sortirent le corps sans vie du Tortionnaire. Valantar rangea son arme dans sa manche, en toute discrétion puis il frappa lourdement A'lana au visage

-Je te tuerais, enfoiré ! je te promets que tu seras le prochain !!!

-Si jamais elle bouge...tuez-la.. dit-il à ses subordonnés

Valantar alla au fourneau, prit un autre fer rouge où il était écrit "hérésie", il s'approcha d'A'lana...

-Je ne sais pas ce que vous en pensez, A'lana...mais moi j'aurais honte si un membre de ma propre famille était atteinte de la Dyfanae et encore plus si il s'agissait d'un vampire....et en tant que Chevalier-Dragon, votre devoir, n'est-il pas de défendre cette ville et la déesse ? Et bien, à en juger par la démarche que vous avez eu....votre soeur compte plus à vos yeux que votre devoir...

Il prend un air pensif

-Je me demande comment vont réagir, vos parents, lorsque mes hommes, vont entrer chez eux, les inculper de trahison, en dissimulant une malade de la Dyfanae et seront exécutés sans aucune forme de procès, juste à cause de votre soeur....ensuite....votre dragon...oh lui ou plutôt elle, va également être tué...simple retour des choses...Votre soeur..

Il regarda A'lana avec un regard mesquin

-Et bien disons, simplement, que je vais faire mon devoir, chose que vous n'avez pas pu faire....et t'en bien même, vous arriveriez à vous échapper, vous n'arriverez jamais à tous les sauver...

Il se mit en position de mettre le fer brulant sur la poitrine d'A'lana

-Une petite question....Pourquoi les Chevaliers-Dragons me détestent tant ? moi et ma famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 17:28

Valantar, comme il se faisait appeler la frappa violemment au visage. Un fin filet de sang s'échappait de la bouche de la jeune Gardienne.

-Si jamais elle bouge...tuez-la..

A'lana avait arrêté de se débattre pour ne pas que sa gorge soit tranchée. Le Maître Inquisiteur s'était saisit d'un autre fer et commença à le faire chauffer. La Demoiselle frissonna et regarda ses précédentes blessures dues aux fers... Ça lui brûlait... Elle souffrait horriblement et ne lâchait pas le fer rougeoyant.
 
-Je ne sais pas ce que vous en pensez, A'lana...mais moi j'aurais honte si un membre de ma propre famille était atteinte de la Dyfanae et encore plus si il s'agissait d'un vampire....et en tant que Chevalier-Dragon, votre devoir, n'est-il pas de défendre cette ville et la déesse ? Et bien, à en juger par la démarche que vous avez eu....votre soeur compte plus à vos yeux que votre devoir...

A l'évocation de sa sœur elle comprit. Mais pas comment il avait pu avoir toutes ces informations... Elle fusillait du regard les deux Vigilants dont les regards se baladaient sur le corps maintenant nu de la jeune fille.

- Contrairement à toi j'ai le sens de la famille. Il y a des tâches que je ne peux effectuer, je ne suis pas invincible, ni protégée de tous sentiments. Tu ne sais rien de ce qu'il s'est passé! Elle a été une des premières victimes, ce n'était qu'une maladie comme une autre à cet époque. Tu ne sais même pas de quoi tu parles, avant de t'aventurer sur un sujet, tâches de le maîtriser enflure!

-Je me demande comment vont réagir, vos parents, lorsque mes hommes, vont entrer chez eux, les inculper de trahison, en dissimulant une malade de la Dyfanae et seront exécutés sans aucune forme de procès, juste à cause de votre soeur....ensuite....votre dragon...oh lui ou plutôt elle, va également être tué...simple retour des choses...Votre soeur..

La jeune fille écarquilla les yeux. Non, il n'avait pas le droit. Ce n'était pas possible qu'il haïsse la jeune fille au point de s'attaquer à sa famille! La jeune femme cracha au visage d'un des Vigilants qui commençait à avoir des mains un peu trop baladeuse, ce qui lui valut un magnifique coup de poings dans le ventre. Elle vomit du sang sur l'homme qui lui avait infligé et coup qui recula, dégouté.

- Mes... Parents n'ont rien avoir là dedans, elle s'est enfuit il y a longtemps de la maison, ils ne l'ont plus revu depuis, las Gardes ont déjà fouillés, et n'ont rien trouvés. Quant à ma dragonne si vos pensez une seule seconde qu'elle se laissera faire. Elle a échapper aux Chevaliers Dragons pendant 5 ans. Il n'y a que moi qui peux la dompter!

Le regard que lui fît l'homme ne lui plut pas du tout... Il préparait à A'lana une grande série de tortures.

-Et bien disons, simplement, que je vais faire mon devoir, chose que vous n'avez pas pu faire....et t'en bien même, vous arriveriez à vous échapper, vous n'arriverez jamais à tous les sauver...

A'lana le savait... Elle était dans une position fort délicate. Cet homme menaçait de tuer tout ce qu'elle avait de cher... Et sans raison valable.

- Tu peux toujours parler! Ce que tu fais là, n'est pas légal! Quand on m'aura retrouvé, on te mettra aux arrêts pour attaque sur la garde rapprochée de sa Majesté l'Impératrice. Et tout tes petits plans de meurtre sur ma famille, envolé!

La jeune fille commença réellement à paniquer en le voyant se préparer à marquer la poitrine de la jeune fille au fer rouge. Elle écarquilla les yeux et souffla :

- Salaud... Si tu fais ça je te colle ce fer là où je pense!

Elle ralentit sa respiration. Le fer était si près de ses seins qu'elle sentait cramer le fin duvet sui les recouvrait. Non... il n'oserait pas... Pas toucher à ses atouts féminins non...

-Une petite question....Pourquoi les Chevaliers-Dragons me détestent tant ? moi et ma famille ?

Elle le regarda, surprise. A dire vrai elle n'en savait rien. Elle honnêtement, elle s'en fichait.

- Je... je sais pas, je ne connais pas ta famille. Je suis chez les Chevaliers Dragons que depuis 1 an officiellement et je n'ai jamais entendu parler de ta famille. Par contre je peux te dire pourquoi je te déteste toi si tu veux.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Revenante en Fuite

XP : 62


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



E'lara Briselan◊ La Revenante en Fuite ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 19:28

Il faisait jour et pourtant E'lara était dans les rues. Bien camouflée sous une cape noire, elle devait s'informer d'où en était les gardes rouges dans sa recherche. Et pour cela, le moyen le plus simple était de se rendre à la taverne. Bien que ces imbéciles de gardes voulaient garder secrètes leurs recherches, les rumeurs circulaient rapidement. Mais comme leur nom l'indiquait, ce n'était que des rumeurs. Impossible de savoir si elles étaient fondées ou non. Mais c'était déjà mieux que rien.

La jeune fille poussa la porte. A l'intérieur, les hommes parlaient et riaient fort. Elle alla s'assoir au bar et ne répondit rien à l'homme qui lui demandait ce qu'elle voulait. Celui-ci s'éloigna en pouffant qu'une femme n'avait pas sa place ici. Elle le gratifia d'un regard méprisant. Bien que caché sous sa cape, il était aisé de deviner qu'elle était une femme à sa taille svelte et a sa poitrine. Comme pour l'insulter elle le fit revenir. Elle lui sourit méchamment.

- La femme veux que tu lui serve une bière.

- Comme tu veux ma belle ! lui lança le serveur en ricanant.

Elle lui aurait volontiers tranché la gorge mais elle devait resté discrète. Elle n'était là que pour écouter. Il déposa la boisson de la jeune fille sur le bar et elle le laissa s'éloigner en silence. Elle se concentra ensuite sur la salle. Un groupe d'ivrognes déjà saoul dés le matin vociféraient du mal de leurs femmes, d'autres à gauche parlaient d'argent, d'autres encore de leurs "talents" de séducteurs. Elle attendit un long moment sans entendre quoi que ce soit d'intéressant jusqu'à ce qu'elle s'intéresse à un groupe de jeunes assit au fond de la salle. Ils étaient trois.

- Eh les gars ! commença le premier. Vous avez entendue parler de se chevalier-dragon qui s'est fait arrêter par les inquisiteurs ?

- Bien sûr ! renchérit le second. On raconte qu'elle a couvert une malade de la Dyfanae et vampire en plus !

- Le pire mélange imaginable !pouffa le dernier.

E'lara comprit tout de suit ce qui s'était passé. Se chevalier était sans aucun doute sa jumelle. Elle n'accepterait pas que l'on lui fasse du mal. La jeune femme se leva d'un coup et se dirigea vers la sortie en trombe.

- Tu t'en vas déjà ma jolie ? lui lança un vieil ivrogne en agrippant son bras.

Ah voilà pourquoi elle avait fini par aimé vivre la nuit. On ne voyait pas ce genre d'individu ! Elle lui décocha un violent coup de poing avant de s'enfuir en courant. Elle devait absolument arrivé auprès de sa sœur avant qu'il ne soit trop tard. Elle tourna dans une ruelle sombre et siffla fort. Quelques secondes plus tard Ignis se posa dans la rue. Elle monta sur le dos de son compagnon et s'envola. Tant pis pour la discrétion, A'lana était en danger. Elle fit tout de même monter son dragon haut dans le ciel afin qu'on le voit moins. Elle savait parfaitement où aller. Elle volait déjà à grands battements d'ailes vers le temple de Telara.

Une fois arrivée elle se posa et ordonna à Ignis d'aller se cacher mais de rester près à revenir la chercher dés qu'elle l'appellerait. Elle dégaina son épée et pénétra dans l'enceinte du temple. Elle se dirigea immédiatement vers la salle de torture et par chance ne croisa aucun Vigilant. De toute façon elle les aurait tué. Elle défonça la porte de la salle, épée au poing. D'un coup de sa lame noire elle tua les deux gardes qui se trouvaient le plus proche d'elle. Leurs têtes roulèrent au sol et leurs corps s'effondrèrent. Bonne entrée. D'un geste du poignet elle désarme l'Inquisiteur qui s'apprêtait à marquer au fer rouge la poitrine de sa sœur. Hors de question qu'il la touche. Hors de question qu'il entache sa beauté. La salle était sans lumière et elle enleva rapidement sa cape. E'lara mis la pointe de sa lame sur la gorge de l'homme. Un geste et il était mort. Elle lui parla froidement :

- Je pense que c'est après moi que t'en a. Alors tu la laisse tranquille.


Mon badge:
 


Qui suis-je ? ~ Mes liens et RPs ~ E'lara's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 21:33

Vilandar jouait avec le fer chaud

-En vérité...je me moque bien de savoir ce que vous pensez de moi... dit-il sur un air dédaigneux

-Mais il y a bien une question à laquelle tu as raison...comment faire pour m'attaquer à la garde du corps de L'Impératrice sans impunité ?rajouta-t-il en faisant mine de réfléchir

-Ah ! je crois que je sais... dit-il en montrant un sourire malsain

Il posa le fer dans les flammes, se retourna brusquement et saisit A'lana par la gorge, il la regarda comme si il l'inspectait

-Tu sais, il y a vraiment rien qui me ferais plus plaisir que te défigurer tellement que même tes parents ne te reconnaitrait pas mais....il faut que tu reste présentable pour rencontrer la personne qui fait mon impunité et accroche-toi, tu risques de tomber des nues et si tu craches...je te casse le cou..

Un des gardes ouvrit une porte non loin du mur où A'lana était attachée, plusieurs Gardes Rouges, Vigilants et même Chevaliers-Dragons était entrés, ils accompagnaient......L’Impératrice !!

Cette dernière s'approcha d'A'lana, la regarda un moment, avant de la gifler
-Vous m'avez servie durant un an...et vous m'avez trahie en dix secondes...votre famille vous importe plus que votre devoir ? Alors, vous allez la rejoindre...et c'est le Seigneur Manoghan qui va réunir votre famille...je suis navrée..mais il va être très dur de regagner ma confiance dit-elle froidement mais tristement

Puis elle s'approcha de Valantar

-Vous avez la moitié de la Garde Rouge à vos ordres et l'autorisation d'agir en marge de la loi, Seigneur Manoghan...alors faites votre travail et qu'on en finisse... dit-elle avant de partir, avec son escorte

Lorsqu'elle quitta les lieux, Valantar lâcha A'lana, reprit le fer et ria à pleins poumons

-Surprise ? Blessée ? Tu ne croyais quand même pas que je me lancerais dans une tache aussi difficile, sans l'aide adéquate ? j'ai la meilleure assurance de la cité : celle de la famille Impériale...et dire que je les déteste...je pourrais embrasser L’impératrice, juste pour le fait de m'avoir autorisé à te tuer...mais ce n'est pas le plus important...

Bien sur, cette impératrice et son escorte, ne sont en réalité que des Shyn déguisés...ça ne me permettra pas de faire illusion longtemps mais juste assez pour effectuer le travail

Il s'approcha, le fer à la main

-Et si je m'occupais de cette poitrine ? dit-il en levant le fer

C'est à cet instant, que la porte fut défoncée et que les deux têtes des gardes du cachot volèrent dans les airs, puis une femme..d'une pâleur extrême, d'une incroyable discrétion et d'une vif agilité, désarma Valantar du fer, puis elle le menaça de sa lame

-Je pense que c'est après moi que tu en as. Alors tu la laisse tranquille ! dit-elle

Malgré la dangerosité de la situation, Valantar restait calme, il était même amusé

-E'lara Briselan, je suppose ? Enchainté, Valantar Manoghan...laissez-moi vous serrez la main...

Le révolver caché dans la manche du Maitre-Inquisiteur, sortit au niveau de sa main, il tira dans les deux jambes de la vampire qui tomba au sol, il donna un coup de pied dans l'épée pour l’éloigner de sa propriétaire avant de rouer E'lara de coups

-Gardes ! hurla-t-il

Puis, il s'adressa aux deux femmes

-Mon travail va se terminer bien plus vite finalement... dit-il en riant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 22:31

-En vérité...je me moque bien de savoir ce que vous pensez de moi... Mais il y a bien une question à laquelle tu as raison...comment faire pour m'attaquer à la garde du corps de L'Impératrice sans impunité ?

A'lana regardait l'homme jouer avec le fer, se préparant à la pire douleur qui soit... Elle n'arrivait pas à imaginait la douleur qu'elle ressentira au moment où le fer touchera sa poitrine et avait envie de pleurer tellement elle angoissait.
 
-Ah ! je crois que je sais...

Il posa le fer dans les flammes et saisit la jeune fille à la gorge. Elle fût tellement surprise qu'elle n'eût pas le temps de retenir sa respiration, elle fût immédiatement coupée et son visage devenait déjà violet.

-Tu sais, il y a vraiment rien qui me ferais plus plaisir que te défigurer tellement que même tes parents ne te reconnaitrait pas mais....il faut que tu reste présentable pour rencontrer la personne qui fait mon impunité et accroche-toi, tu risques de tomber des nues et si tu craches...je te casse le cou..

A'lana racla sa gorge, se préparant à cracher le plus beau mollard que Shi'Telara aurait connu mais elle fût interrompu dans son œuvre par un bruit de porte de cellule. Et c'était alors qu'A'lana perdit tout espoir de même s'en sortir. L'Impératrice, entourée d'une escorte entra dans la pièce et observa sa Gardienne avant de la gifler.

-Vous m'avez servie durant un an...et vous m'avez trahie en dix secondes...votre famille vous importe plus que votre devoir ? Alors, vous allez la rejoindre...et c'est le Seigneur Manoghan qui va réunir votre famille...je suis navrée..mais il va être très dur de regagner ma confiance

Elle se tourna vers le Maître Inquisiteur.

-Vous avez la moitié de la Garde Rouge à vos ordres et l'autorisation d'agir en marge de la loi, Seigneur Manoghan...alors faites votre travail et qu'on en finisse...

La jeune fille était anéantie. Ses parents, sa sœur, son dragon, son poste si important pour sa famille... En en moins d'un jour elle avait tout perdu... Et bientôt elle perdrait la vie. Des larmes trempèrent ses joues. Elle faisait maintenant la honte de sa famille... Jamais elle n'arriverait à la remettre à l'honneur...

-Surprise ? Blessée ? Tu ne croyais quand même pas que je me lancerais dans une tache aussi difficile, sans l'aide adéquate ? j'ai la meilleure assurance de la cité : celle de la famille Impériale...et dire que je les déteste...je pourrais embrasser L’impératrice, juste pour le fait de m'avoir autorisé à te tuer...mais ce n'est pas le plus important...

Il attrapa le fer et s'approcha d'elle. Elle lui aurait arraché la tête... Mais elle trembla. Ses yeux était rivés sur ses seins...

-Et si je m'occupais de cette poitrine ?

Non... Elle ferma les yeux et serra les dents aussi fort qu'elle pouvait alors que ses larmes redoublaient de débit. Elle pria Telara pour qu'on la sauve, et sa Déesse l'entendit, puisque à ce moment, la porte fût défoncée et les têtes des Vigilants tombèrent. E'lara était là... Sa sœur, sa Floga...

-Je pense que c'est après moi que tu en as. Alors tu la laisse tranquille !

-E'lara Briselan, je suppose ? Enchainté, Valantar Manoghan...laissez-moi vous serrez la main...

Il était très calme alors qu'elle pouvait le tuer à tout instant. En effet, il avait plusieurs corde à son arc et sortit un revolver caché dans sa manche pour tirer dans la jambe de sa jumelle qui tomba à terre. Il se jeta sur la jeune fille à terre et la roua de coups.

-Gardes ! Mon travail va se terminer bien plus vite finalement...

Des gardes surgirent à la porte. Qu'elle honte, à plusieurs sur une jeune fille! A'lana poussa un cri de rage alors que ses yeux prirent la couleur bleu océan. A ce moment, toute l'humidité dans la pierre de sa prison sortit et se regroupa dans une énorme vague qui submergea les renforts du Maître Inquisiteur. Ils moururent lentement, noyé dans un torrent qui les expulsa. La jeune Chevalier était maintenant à demi consciente, exténuée de son trop grand effort. La tête baissée, elle ne pouvait même plus parler.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Revenante en Fuite

XP : 62


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



E'lara Briselan◊ La Revenante en Fuite ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 21 Juil - 23:28

L'Inquisiteur paraissait serein malgré que la lame d'E'lara était pointé sur sa gorge. Peut-être ne la prenait-il pas au sérieux. Peut-être ne la considérait-il pas comme une menace... Il allait se mordre les doigts de l'avoir sous-estimer. Oh oui il allait regretter.

-E'lara Briselan, je suppose ? Enchainté, Valantar Manoghan...laissez-moi vous serrez la main...

Le jeuen fille le regarda d'un air méprisant puis souffla :

- Plutôt crever.

C'est à ce moment que le dénommé Valantar sortit un pistolet et tira dans la jambe de la jeune fille. Elle tomba à terre avec un cri de douleur. L'horrible monstre se jeta sur elle et la roua de coups alors qu'elle était à terre. Un sale lâche... Il s'attaquait à une fille qui était déjà au sol.

-Gardes ! Mon travail va se terminer bien plus vite finalement...

D'autres hommes arrivèrent aussitôt et commencèrent aux aussi à rouer la jeune fille de coups de pieds et de remarques affligeantes. Elle ne saignait que très peu. En temps que vampire, elle n'aurait pas du saigner du tout mais la Dyfanae avait modifié cela. Elle n'avait presque pas mal non plus. Elle sentit sa cuisse se refermer lentement. Normalement sa blessure aurait déjà du être guérit. Cette maudite maladie avait aussi altérer sa régénération. Mais elle savait que d'ici quelques minutes cette balle ne serait plus qu'un mauvais souvenir. Cependant elle ne pouvait plus bouger, les coups qu'elle recevaient étaient trop violents.

Soudain elle entendit sa sœur hurler puis une énorme vague engloutit tous les renforts de l'Inquisiteur. Ils moururent tous noyés. Elle reconnaissait bien là la magie d'eau de sa jumelle. Mais elle se doutait qu'ensuite elle serait à bout de forces. Comme lorsqu'elle avait noyé leur oncle. Ses inquiétudes se confirmèrent lorsqu'elle vit sa sœur fermer à demi les yeux.

E'lara se releva d'un coup et attrapa son épée. D'un mouvement circulaire elle infligea une profonde entaille dans la cuisse du meurtrier qui tomba à terre. Elle se releva aussitôt et lança quelques flammes qui se transformèrent en lave sur les chaînes de sa sœur. Celles-ci fondirent instantanément et A'lana se retrouva par terre, certes, mais libre. La jeune fugitive se retourna d'un coup et passa à une vitesse fulgurante derrière Valantar. Elle le tira en arrière par les épaules et lui fit une clé de bras pour l'empêcher de bouger. Elle sentit que sa blessure était refermée. Elle approcha ses lèvres de la gorge de l'homme et ouvrit grand sa bouche, crocs en avant. Souriante, elle murmura :

- Un seul mouvement et tu devient comme moi. Une seule parole et toi aussi tu sera recherché pour être exécuté. Un seule geste et je fait de ta vie un véritable cauchemar.

Elle posa ses crocs sur la peau de ce monstre. Il lui suffisait de refermer la bouche pour faire de sa vie un enfer. Et elle ne se gênerait certainement pas pour le faire.


Mon badge:
 


Qui suis-je ? ~ Mes liens et RPs ~ E'lara's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Lun 22 Juil - 10:21

Lorsque les gardes arrivèrent, ils passèrent E'lara a tabac, bien sur elle ne saignait pas et ne souffrait peut-être pas, mais Valantar s'en moquait, tant qu'il pouvait infliger des souffrances et s'en sortir comme une fleur, il n'aurait aucun scrupule

c'est alors qu'il entendit un flot se déversait dans son dos, il se retourna et vit qu'A'lana s’était servi de sa magie de l'eau pour inonder la salle

-Je vais la tuer.... dit-il juste avant d’être pris dans les eaux et projeté contre un mur

ses hommes furent noyés et expulsés hors de la salle, Valantar, toussa, cracha de l'eau, se redressa difficilement, tant le choc avait été dur, puis il vit E'lara, récupérer sa lame et lui entailler la jambe par une mouvement circulaire, Valantar sentit la lame, déchirer sa peau et sa chair

-Raaaah ! CA, TU VAS ME LE PAYER !! hurla-t-il

E'lara se plaça derrière lui, avec l'agilité d'un serpent, lui fit une clé de bras et approcha ses crocs démesurés de la gorge de Valantar

-Un seul mouvement et tu deviens comme moi. Une seule parole et toi aussi, tu sera recherché pour être éxécuté. Un seul geste et je fais de ta vie, un véritable cauchemar dit-elle en refermant lentement ses crocs sur sa gorge

Valantar, ne disait pas un mot, bien que la situation était difficile, il savait qu'il pouvait s'en sortir, c'est alors que des gardes, alertés par les bruits dans les tunnels arrivèrent armés d’arbalètes, il profita de leur arrivée pour se soustraire à l’étreinte froide et mortelle d'E'lara, il se sortit son révolver et lui tira en pleine tête même si il savait que cela n'aurait aucun effet

-Tuez-les !!ordonna-t-il

Les Arbalétriers se mirent à tirer immédiatement, déchargeant leurs carreaux en direction des deux femmes, tandis que Valantar, se remettait de ce qu'il vécu et manqua de devenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Lun 22 Juil - 16:00

-Je vais la tuer....

Encore un ami... Qu'il fasse la queue comme tout le monde. Il venait d'être balayé par sa vague et A'lana, bien que semi consciente rigolait de son œuvre. E'lara se releva rapidement, retrouva son épée et lacéra les jambes de l'homme de sa lame. Nouveau rire sortant d'entre les lèvres de la jeune Gardienne. Sa sœur usa de sa magie de feu pour la libérer de ses chaînes. Elle tomba lourdement à terre, encore incapable de bouger.
 
-Raaaah ! CA, TU VAS ME LE PAYER !!

Ah ça, il n'eût pas le temps car d'une rapidité peu commune, E'lara se retrouva derrière Valantar, crocs sur la gorge, prête à mordre.

-Un seul mouvement et tu deviens comme moi. Une seule parole et toi aussi, tu sera recherché pour être éxécuté. Un seul geste et je fais de ta vie, un véritable cauchemar

Magnifique... Sa sœur était vraiment superbe, dangereuse beauté, pouvant d'une simple morsure, condamner quelqu'un à une éternité à se faire traquer pour non seulement pour être vampire, mais également malade de la Dyfanae. Et pour un tel fanatique de la Déesse, c'était très certainement le châtiment suprême, et A'lana jubilait déjà intérieurement.

Malheureusement, jamais rien ne se passe comme prévu, d'autres gardes arrivèrent, arbalètes à la main. L'ignoble Inquisiteur profita de la diversion pour échapper à la morsure de la belle vampire et lui tira en pleine tête.

- Naaaaaaaaaaan!

A'lana se relevait doucement pour aller voir sa sœur mais celle-ci se régénérait déjà. Elle n'était pas morte... elle ne pouvait pas. Pas comme ça.

-Tuez-les !!

Elle se tourna immédiatement vers les renforts après avoir attrapé le fer gravant "Hérésie" encore chaud et s'élança vers les gardes, protégeant sa sœur. Le problème, c'était que sans armure, elle n'allait pas faire long feu. Elle dévia quelques carreaux mais le reste se planta dans son épaule, dans sa cuisse déjà meurtrie, dans le ventre. D'un coup bien placé, elle en tua trois.

Exténuée, elle s'appuya sur le mur. Ses plaies saignaient abondamment et elle commençait à voir trouble. Son regard se porta vers le Maître Inquisiteur, encore choqué de ce que comptait lui faire E'lara. Elle fît chauffer le fer, et couru en direction de l'homme, prête à abattre l'arme ardente. Mais les arbalétriers n'en avaient pas fini avec elle et la touchèrent encore, si bien qu'elle ne pu aller au bout de son action et s'écroula, dos au mur. Elle lâcha le fer, en regardant l'homme en coin, à bout de souffle.

- Détritus... Raclure... Tu vois ce qui t'attends si tu ne fais pas plus attention... Ne t'inquiète pas, tu y gouteras bientôt, à la honte comme tu l'appelles.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Revenante en Fuite

XP : 62


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



E'lara Briselan◊ La Revenante en Fuite ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Lun 22 Juil - 16:56

E'lara s'apprêtait à refermer ses crocs sur la gorge de Valantar. Elle allait non seulement lui transmettre son état de vampire mais également la Dyfanae. Sa vie deviendrait alors un véritable enfer et le resterait pour l'éternité. Un large sourire malsain se dessina sur les lèvre de la jeune fille qui resserra progressivement ses mâchoires.

Mais c'est à ce moment qu'un groupe d'arbalétriers entrèrent dans la pièce. Valantar en profita pour échapper à l'étreinte de la jeune fille et lui tira une balle dans la tête. Et merde ! Elle regretta de ne pas l'avoir tuer immédiatement. E'lara s'effondra au sol. Elle n'avait que très peu mal et seulement quelques gouttes de sang coulèrent sur son front.

- Naaaaaaaaaaan!

A'lana se jeta sur sa sœur. Elle n'avait pourtant rien à craindre : le blessure commençait déjà à se refermer. Mais la jeune fille avait toujours été très protectrice envers sa jumelle. E'lara se souvint de sa jumelle, assise à côté de son lit, faisant danser des sphères d'eau sous ses yeux. Oui elle avait toujours voulu son bonheur tout comme la jeune fugitive avait toujours voulu celui de la jeune fille.

-Tuez-les !! vociféra Valantar aux autres hommes.

E'lara se releva tandis que sa sœur se jetait déjà sur les gardes qui tirait des dizaines de carreaux d'arbalète sur les deux jeunes filles. A'lana reçu plusieurs flèches sur le corps mais tua trois de ceux qui voulaient les exterminées. Elle s'effondra au sol. E'lara était folle de rage. Ils avaient osé toucher à sa sœur et allaient le payé de leur vie. Elle se rua vers les trois gardes qu'il restait. Elle reçu plusieurs flèches mais n'en tint pas conte et continua de courir vers eux. Elle enfonça sa lame dans le corps du premier qui le transperça de part en part. Elle retira ensuite son épée puis, se saisissant de l'arbalète du mort qui s'effondrait au sol, elle tira un carreau dans la tête des deux autres. Mais ils avaient eu le temps de toucher de nouveau A'lana. Les genoux de celle-ci se dérobèrent et elle s'écroula, le dos contre le mur.  

- Détritus... Raclure... Tu vois ce qui t'attends si tu ne fais pas plus attention... Ne t'inquiète pas, tu y gouteras bientôt, à la honte comme tu l'appelles. souffla-t-elle à Valantar, visiblement encore choqué par ce qui avait failli lui arriver.

E'lara couru vers sa sœur et s'accroupit devant elle. La pauvre semblait bien mal en point mais heureusement aucun organe vital n'était touché.

- Aqua... murmura-t-elle. T'en fait pas ma grande ça va aller.

Elle caressa lentement la joue de sa sœur. Les yeux d'E'lara furent parcourus d'une lueur de haine intense et elle se retourna, épée au point. Elle hurla en se jeta sur l'Inquisiteur. Elle lui entailla profondément le bras puis lui donna un violent coup de coude. Il tomba au sol.

Il n'y avait plus rien d'humain dans les yeux d'E'lara. Une seule envie l'animait : tuer ce monstre. Son côté vampire avait prit le dessus et elle ne voulait plus que voir le sang de cet homme s'écouler de son corps. La blessure à son front était soignée. Elle lui jeta un regard plein de haine.

- Tu vas me le payer.

Elle leva son épée au dessus de sa tête, prête à frapper. Elle n'avait jamais ressentit de plaisir à tuer, même pas lorsque c'était pour ce nourrir. Mais en cet instant, alors qu'elle s'apprêtait à le tuer, elle était au comble de la joie. Elle imaginait déjà sa tête séparée de son corps et cela la remplissait d'une sort de béatitude malsaine.


Mon badge:
 


Qui suis-je ? ~ Mes liens et RPs ~ E'lara's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Lun 22 Juil - 17:40

Toujours choqué, Valantar, se tenait le cou à deux mains

Un peu plus et j'etais bon....

Il reflechit, se redressa, vit ses hommes, se faire déchirer par les deux jumelles, il était seul, il se mit à prier en silence

Grande Déesse, par pitié, entendez l'appel de votre serviteur..venez moi en aide, réagissez....je vous en supplie...sauvez-moi et mettez un terme à l’existence de ces deux femmes....pitié......faites que votre serviteur survive.....

Sa prière fut stoppée par un cri de colère, suivi d'un violent choc, E'lara, s’était jetée sur lui, il recula comme il le put mais la vampire, lui entailla le bras, Valantar hurla...

-Tu vas le payer

Et lorsqu'il vit l'épée d'E'lara, se lever au dessus de sa tête, il supplia secretement

Par pitié....Telara...grande déesse-mère...intervenez..

Comme réponse à son appel, une armée entière d'inquisiteurs, de Vigilants et de Gardes Rouges investirent les souterrains, Valantar afficha un sourire malsain, il frappa les deux genoux de E'lara avec ses pieds, ce qui l'a fit tomber à genoux, se redressa, la frappa violemment au visage, prit l'épée de son ennemie et retourna dans la salle, ses hommes entourèrent E'lara

-Faites griller sa carcasse sur la Muraille ! Et vous me ramènerez sa tête, elle aura une place de choix dans mon bureau ! dit-il, en reprenant le fer rouge et en le jetant dans le fourneau

Une trentaine de mains saisirent E'lara et l’amenèrent, tant bien que mal, à l’extérieur des souterrains, d'autres gardes attrapèrent A'lana et la plaquèrent contre un mur, tout en l'immobilisant pour l’empêcher d'agir

Valantar, lui regardait le feu qui chauffait le fer, tout en s’efforçant de regagner son calme, il regarda l'épée d'E'lara

-Ta soeur a un gout certain en matière d'armes... dit-il calmement avant de lancer l’épée dans les flammes

Il récupéra le fer et s'approcha d'A'lana

-Donc...comme je le disais...Et si je m'occupais de cette poitrine ?

Il enfonça le fer brulant sur les seins d'A'lana, il le maintenait sur elle durant plusieurs minutes, avec un regard plein de haine et de colère, avant de le retirer et le jeter, A'lana tomba à genoux et Valantar la frappa d'un coup de pied en plein visage

-Amusez-vous avec elle, faites-lui subir ce que vous voulez, ca m'est égal...qu'elle souffre jusqu’à sa dernière minute... dit-il avant de quitter la salle et les tunnels, sous les rires sadiques des geôliers en empruntant un passage secret qui le menait directement à son bureau


Dernière édition par Valantar Manoghan le Mar 23 Juil - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Lun 22 Juil - 20:05

A'lana souffrait horriblement. Elle voulait que ce supplice arrête. Quand elle leva les yeux, E'lara était près d'elle, inquiète.

- Aqua...T'en fait pas ma grande ça va aller.

En réponse à sa douceur elle lui sourit tendrement mais lâcha quelques larmes. Tout était de sa faute... Si elle n'avait pas poursuivit sa sœur cette nuit là et qu'elle ne l'avait pas démasquée, elle ne serait pas dans une telle situation. Elle lui murmura un "désolée" avant de baisser les yeux. Ceux-ci se clore tout seuls et elle n'entendit que les voix et hurlements des autres personnes présentes.

- Tu vas me le payer.

Elle ouvrit un œil et vit E'lara, prête à trancher la tête du Maître Inquisiteur. Un faible sourire s'étira sur le visage de la jeune fille blessée. Elle remercia un instant Telara pour la fin de ce cauchemar mais la Déesse semblait avoir prit partie du Vigilant puisque les renforts arrivèrent encore. Ils saisirent E'lara et commencèrent à l'emmener.

-Faites griller sa carcasse sur la Muraille ! Et vous me ramènerez sa tête, elle aura une place de choix dans mon bureau !

- Lâchez la enfoirés!

Des mains attrapèrent A'lana et la plaquèrent au mur, l'empêchant de secourir sa sœur. Elle donna alors à sa soeur son ultime conseil, ou ordre, ou recommandation voire requête.

- Tue-les E'lara! Tue-les tous jusqu'au dernier! Qu'il n'en reste que des cendres!

Une fois sa jumelle hors de vue, A'lana baissa la tête et grogna. L'homme examinait la belle lame d'E'lara puis la jeta dans le fourneau.

-Ta soeur a un gout certain en matière d'armes...

Oui, elle trouvait son épée sublime, et si ce niai pensait détruire son arme en la jetant dans le feu, il faisait une grave erreur. E'lara possédait une magie de feu, sa lame avait donc du être choisit en conséquence. Valantar attrapa le fer brûlant et se rapprocha s'A'lana.

-Donc...comme je le disais...Et si je m'occupais de cette poitrine ?

Elle n'eût pas le temps de se prépare que déjà il abattit l'arme ardente sur ses seins, lui arrachant un cri d'agonie. Elle hurla de toute la force de ses poumons, sa poitrine saignait abondamment et l'homme appuya sa torture pendant plusieurs minutes. Quand A'lana cessa de crier car, en train de s'évanouir, et ôta le fer. Elle tomba à genoux et reçu le pied du Maître Inquisiteur dans le visage, ce qui la cloua au sol.

-Amusez-vous avec elle, faites-lui subir ce que vous voulez, ca m'est égal...qu'elle souffre jusqu’à sa dernière minute...

Elle était allongée au sol, tâchant celui-ci de son sang. Elle n'avait jamais autant versé de sang dans une bataille... Il fallait dire que personne ne l'avait jamais prit en traître. Elle entendait des hommes rire, et elle n'aimait pas cela du tout. Valantar s'en alla, la laissant en pâture à ses subordonnés. Quel lâcheté... Elle redoutait de ce qu'il allait faire... Tuer ses parents? Sa dragonne? ... Participer au massacre d'E'lara? On ne lui laissa pas le temps de réfléchir plus.

En effet, déjà trois hommes entouraient la jeune fille et ricanaient en posant leurs mains sales sur son corps fragile. Elle voulait hurler, se débattre, mais elle ne pouvait rien faire... Son corps refusait d'obéir, elle était prise au piège et à la merci des trois individus. Après les mains, ce furent des lèvres, puis des langues qui souillaient la peau d'A'lana. Celle-ci grimaça en sentant l'haleine putride de ses agresseurs. Elle avait peur, et elle savait qu'ils iraient jusqu'au bout pour la briser. A ce moment-là elle ne pouvait faire plus qu'une chose, prier, et ne plus penser à rien. Et comme Telara semblait l'avoir abandonnée...

Elle sembla morte quand les trois hommes tournèrent pour lui faire subir des assauts sexuels. Lorsqu'il se rendirent compte qu'elle était sans vie, ils lui crachèrent dessus, se levèrent et après lui avoir donné encore quelques coups de pieds, partirent, probablement faire leur rapport à leur patron, sans fermer la porte de la cellule.

A'lana reprit doucement sa respiration. Un flot de larmes coula sur ses joues ensanglantées et l'eau salée prit une teinte rosée. Doucement, elle se recroquevilla sur elle-même. Souillée... Elle venait d'être souillée par... des hommes. Elle restait près de dix minutes, allongée sur le sol froid, recouvert de sang et d'un liquide poisseux. Elle se leva doucement, s'aidant du fer qu'il y avait à proximité. Elle boita jusqu'au fourneau et à l'aide du fer, sortit l'épée de sa sœur. Elle attendit qu'elle refroidisse, s'en saisit, et commença à avancer dans les couloirs, le plus vite possible, cherchant la sortie.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Revenante en Fuite

XP : 62


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



E'lara Briselan◊ La Revenante en Fuite ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Lun 22 Juil - 21:18

E'lara jubilait à l'idée de pouvoir ôter la vie à se monstre. Alors qu'elle s'apprêtait à abattre sa lame sur la gorge du vigilant, elle entendit des renforts entrer. Encore. Plusieurs mains l'attrapèrent et Valantar se libéra encore une fois. Il la fit tomber et se saisit de son épée. Elle se releva aussitôt mais une quinzaine de gardes l'entourait déjà et la maitrisait. Il regarda l'arme de la jeune fille. Il était hors de question qu'il s'en serve. Elle hurla de tous ses poumons :

- Salaud ! Rend-moi mon épée !

Paroles inutiles bien sûr qui lui valurent un violent coup de poing dans le visage. Elle fixa l'homme avec des yeux plus noir que les abîmes de l'enfer. Elle se jura de lui trancher elle-même la gorge. Les gardes la tenait fermement et commencèrent à l'emmener vers les tunnels alors qu'elle se débattait de toutes ses forces.

- Faites griller sa carcasse sur la Muraille ! Et vous me ramènerez sa tête, elle aura une place de choix dans mon bureau !

- Je te tuerai salopard !!! s'égosilla la jeune fille.

- Lâchez la enfoirés! hurla A'lana.

Elle vit les hommes plaquer sa sœur contre le mur. Elle se débattit de plus belle mais trop de mains la tenaient. Elle entendit sa jumelle hurler une dernière phrase :

- Tue-les E'lara! Tue-les tous jusqu'au dernier! Qu'il n'en reste que des cendres!

Le dernière chose que vu la fugitive avant d'être emportée fut Valantar jetant son épée au feu. Chose inutile bien sûr. Son épée ne pouvait pas brûler ni même fondre. E'lara l'avait immunisé grâce à sa magie de feu justement. Elle enrageait tandis que les gardes la traînait de force.

- C'est dommage que tu doives être exécutée ! T'es plutôt mignonne !lança un de ses imbécile.

Elle le gratifia d'un violent coup de pied qui, bien sûr, ne fut pas sans conséquences. Un coup de poing dans la tête et un dans le ventre. E'lara se tue. Elle pensait à sa sœur qui devait être en train de vivre les pires souffrances imaginables. En pensant à elle, elle se rappela de sa dernière phrase...

Qu'il n'en reste que des cendres!

Oh oui, excellente idée... Elle se concentra et retint ses jambes de toutes ses forces pour arrêter d'avancer. D'un coup, des torrents de flammes sortirent de ses mains et l'entourèrent, mettant le feu à tous ses agresseurs. Ils hurlèrent leurs douleur qui résonna dans les tunnels. Brulés vifs... Ils l'avaient bien mérité. Lorsqu'elle n'entendit plus un bruit, la jeune femme stoppa les flammes. "Que des cendres", c'était bien ce qu'ils restaient d'eux. La magie avait un peu fatigué E'lara mais elle avait encore de la force.

Elle se mit à courir en sens inverse le plus vite possible. Elle n'osait même pas imaginer ce qui était arrivé à A'lana... Folle de rage elle redoubla de vitesse. Ses état de vampire avait permis de renforcer ses capacités motrices ce qui lui était plus que profitable. Elle devait retourner au plus vite auprès de sa sœur.

Quand elle arriva presqu'à la salle, elle vit trois hommes en sortirent. Ils venait sûrement de torturer A'lana. Son sang ne fit qu'un tour et elle se jeta sur eux. A mains nues certes mais peu importait. Elle assomma le premier et lui prit son épée avec laquelle elle le charcuta. Il fallait reconnaître que pour une mauvaise épée elle tranchait bien. Elle décapita le deuxième sans même le regarder. Le troisième était pétrifié et ne bougeait plus, la regardant implorant. Elle lâcha l'épée et lui sourit méchamment. Plus rapidement qu'un jaguar et plus agilement qu'un serpent, elle passa derrière le jeune homme et enfonça ses crocs dans sa gorge. Ses yeux s'écarquillèrent puis ses pupilles se dilatèrent et enfin il ne fixa plus que le vide. E'lara le vida de tout son sang avant de laisser sa dépouille tomber sur les pavée froids qui se tâchèrent de rouge lentement. Elle s'essuya rapidement les lèvres en regardant ses victimes.

Elle entra ensuite dans la salle de torture où elle trouva sa sœur couverte de sang. Sa poitrine avait été marchée au fer rouge du mot "hérésie". Elle tenait entre ses mains la lame d'E'lara. Cette dernière se rapprocha de sa jumelle et rangea son épée. Elle la fit s'assoir. Elle avait de nombreuse blessures et était marquée à plusieurs endroits. A'lana était couverte de sang et E'lara tenta de se contrôler. Elle la prit dans ses bras.

- J'suis désolée...

La jeune fille remit rapidement sa cape et se releva, portant sa sœur. Elle se dirigea à pas rapides vers la sortie.

Quand elle fut enfin dehors, elle siffla et quelques secondes plus tard Ignis se posa devant elle. Elle percha A'lana sur le dos de son dragon et grimpas avant de décoller et de s'éloigner le plus vite possible de cet endroit...


Mon badge:
 


Qui suis-je ? ~ Mes liens et RPs ~ E'lara's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Mar 23 Juil - 10:31

Valantar marcha longtemps dans le tunnel qui menait directement à ses quartiers et à son bureau, lorsqu'il sortit enfin, il s'assit dans son fauteuil, un sourire aux lèvres, c’était parfait : il avait fait son travail, tuer une chevalière-dragon et allait s'en sortir comme une fleur, pas d'autre mot....parfait...

Soudain, un immense ombre couvrit le ciel, l'espace de quelques secondes, Valantar se leva et vit un dragon au teint orangé, se poser dans la cour du temple puis s'envoler à peine une minute plus tard. Bien qu'un peu surpris, cela ne choquait pas Valantar

Bah...un dragon qui tourne autour de la cité...ca ne surprend personne..encore un chevalier-dragon qui....

Il se redressa d'un coup mais soudain, il se souvenu que la dragonne d'A'lana était bleue, il souffla un grand coup et s’enfonça dans son fauteuil

Décidément...même mortes, elles me font encore du mauvais sang pensa-t-il en souriant

Il respira, puis un groupe de Vigilants arrivèrent dans son bureau, visiblement choqués

-Que se passe-t-il ? Vous me ramenez la tête de la vampire ? dit-il sur un ton serain

Les Vigilants se regardaient à tour de rôles, pour voir lequel aurait assez de courage pour prendre la parole

-On a un léger problème... dit l'un d'entre eux après un long silence

Valantar perdit son sourire

-La vampire a fait bruler, les hommes qui l'amenaient à la Muraille....elle est retourné dans les souterrains...a tué nos hommes...récupéré son arme...sauvé sa sœur et....s'est échappée sur le dos d'un dragon orange.... continua le Vigilant, visiblement très inquiet

Valantar, se mit à tiquer de l’œil, tellement sa colère, le consumait (   )

Il sortit son révolver de sa manche et tua le Vigilant qui avait OSE prendre la parole pour lui annoncer une mauvaise nouvelle, il rangea son arme et prit un sourire forcé

-Là....j'ai plus envie de rigoler.... dit-il en s’efforçant de sourire

-Et je donnerais cher...pour voir...CREVER....CES DEUX PETITES GARCES !!!! hurla-t-il en soulevant et en jetant son bureau dans la pièce

-FOUILLEZ LA CITE !!! DETRUISEZ-LA SI NECCESAIRE MAIS JE VEUX LES TRIPES DE SES DEUX CARNES SUR MON BUREAU !!!!!!

Les Vigilants partirent en courant, de peur que leur chef ne tue un autre des leurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Mar 23 Juil - 13:17

A'lana avait du mal à se mouvoir. Elle saignait d'entre les cuisses tellement ces brutes y étaient allé fort. Chaque pas était une torture pour la jeune fille qui avait été déshonorée. Elle entendit des hurlements d'hommes et elle soupira. Sa sœur avait reprit l'avantage sur ses agresseurs. Autres cris. Cette fois très proche, à la sortie de la salle. E'lara surgit alors. Elle semblait indemne ce qui rassura la jeune fille. Sa jumelle récupéra et rangea son épée puis la fît s'asseoir. A'lana gémissait de douleur et se serra contre sa sœur.

- J'suis désolée...

Ce n'était pas de sa faute... Elle ne put répondre et serra un peu plus sa sœur en éclatant en sanglots. Voilà... Elle craquait. E'lara se releva, enfila sa cape puis porta A'lana pour courir jusqu'à la sortie. La jeune fille voulait lui dire d'attendre, qu'elle voulait récupérer ses affaires ou enfiler au moins quelque chose pour ne plus être nue mais aucun autre son que ses cris de douleurs ne sortirent de sa bouche. Elles sortirent des souterrains du Temple et sa jumelle siffla pour appeler son dragon qui ne mit que quelques secondes à apparaitre. Elle hissa A'lana sur le dos du reptile et s'installa à son tour avant de décoller.

Elle le savait, la jeune Gardienne pesait son poids et l'animal ne devait pas avoir l'habitude de porter deux personnes. Elle se concentra et redevînt une fois de plus une enfant de cinq ans, assez légère pour ne pas déranger le dragon dans ses manœuvres de pilotage. Elle tremblait. Le vent fouettait sa peau et ses blessures. La jeune Chevalier se blottit tout contre sa sœur et s'enveloppa d'un morceau de sa cape. Ses sanglots reprirent avec les souvenirs de son traitement. Elle hoqueta :

- E.. E'laraaa! C'était horrible... Ils... Ils m'ont...

Elle n'arrivait pas à dire la suite. Elle savait que sa jumelle entrerait dans une colère noire mais les deux jeunes filles se disaient toujours tout. Elle ravala ses larmes et réussit à lui dire.

- Je... Je ne suis plus vierge!

Dire cela... Alors qu'elle était dans le corps d'une petite fille la brisa encore plus. Elle était plus que jamais vulnérable. Il fallait qu'elle se remette, sinon Valantar la retrouverai et la tuerai. Mais comment rester forte quand tout un monde s'écroule. L'Impératrice l'avait disgraciée, elle avait perdu son poste, son honneur, sa fierté, sa virginité... Et si elle ne faisait rien, elle perdrait ses parents et sa dragonne. Oooh par Telara!

- Il faut vite aller voir si maman et papa vont bien! Il compte les faire exécuter! Et... Et ma dragonne aussi!

Le dragon de sa sœur changea donc de direction pour aller jusqu'à la maison de leurs parents. Il se posa dans le jardin et A'lana reprit sa forme adulte et couru dans la maison.

- Maman! Papa!

Pas de réponse. Les larmes montèrent immédiatement aux yeux de la jeune fille. Il n'y avait aucune trace de lutte ou autre. Elle soupira. Ils étaient simplement sortit. Elle ouvrit un placard et en sortit un petit carnet où elle écrivit rapidement qu'ils devaient aller chez leur grands parents pour être en sécurité et de surtout faire disparaître ce mot. Elle laissa le calepin sur la table de la cuisine et alla dans sa chambre pour s'habiller avant de retourner dans le jardin. Comme à chaque fois qu'elle passait à côté, elle posa sa main sur le dessin gravé dans l'arbre, puis retourna près du reptile orange. Elle devait maintenant retrouver Dracila. Elle devait être au domaine. Ou alors tout simplement à sa recherche. Elle porta ses doigts à ses lèvres et siffla. Elle ne s'attendait pas à ce qu'elle réponde mais un rugissement ce fit entendre. Elle apparut, magnifique, étincelante, indemne. Elle atterrit dans le jardin et me donna de grand coups de langues.

- Telara soit louée tu es vivante... J'ai cru t'avoir perdue à tout jamais...

C'était la première fois qu'elle voyait sa dragonne pleurer. Elle se sentit incroyablement heureuse sur le moment. Elle câlina sa belle Dracil avant de se tourner vers E'lara.

- Et maintenant on fait quoi...? Mes affaires sont toujours là-bas et je ne peux pas me permettre de les abandonner...


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Revenante en Fuite

XP : 62


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



E'lara Briselan◊ La Revenante en Fuite ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Mar 23 Juil - 16:28

Le dragon orange s'éleva dans les airs. A'lana prit la forme d'une enfant de cinq ans, sûrement pour éviter qu'Ignis n'ai à supporter trop de poids. E'lara le faisait voler le plus vite possible. Il était presque midi et son dragon était facilement repérable dans le ciel. Mais il fallait fuir, comme toujours. Le dragon de le jeune fille volait gracieusement au dessus de la cité. Il avait toujours quelque chose de majestueux quand il volait.

A'lana se blottit contre sa sœur. Elle semblait souffrir, aussi bien moralement que physiquement. Elle prit un bout de la cape d'E'lara pour la mettre sur son coprs. La jeune fille lui aurait volontiers donné mais si elle fessait cela elle brulerait en plein soleil et serait incapable de continuer à fuir. A'lana lui parla faiblement :

- E.. E'laraaa! C'était horrible... Ils... Ils m'ont...

La jeune fille sera sa sœur dans ses bras. Elle se doutait que ses souffrances avait été horribles et qu'aucun mot n'était assez fort pour les exprimer. Ce genre de choses étaient indicibles.

- Je... Je ne suis plus vierge!

Le sang d'E'lara s'arrêta aussitôt de couler dans ses veines. Ils avaient osé... Nan ce n'était pas possible... Comment avait-ils pu ? Elle entra dans une colère noire et fit redoublé de vitesse à son dragon. Elle se souvint des hommes qu'elle avait tué avant d'aller retrouver A'lana... C'était sûrement eux... Elle regretta de les avoir tué plutôt que mordus. Défère ainsi l'honneur d'une jeune fille était inacceptable. Elle avait mal psychologiquement pour sa sœur. Elle n'osait pas imaginer les souffrances qu'elle avaient endurées.

- Il faut vite aller voir si maman et papa vont bien! Il compte les faire exécuter! Et... Et ma dragonne aussi!

Par Telara... E'lara fit prendre à Ignis la direction de la maison familiale. Celui-ci, comprenant la gravité de la situation, donna tout ce qu'il pouvait pour aller le plus vite possible. Ses ailes battirent plus fort et le vent d'engouffra dans ses ailes majestueuses. Sa maitresse le félicita et le remercia en silence et passant sa main sur le crâne de l'animal.

Les fugitifs arrivèrent enfin à la maison et le cœur d'E'lara se serra. Il y avait plus d'un an qu'elle n'était pas venue ici. Elle redoutait la réaction de ses parents quand ils la verrait aux côtés de sa sœur. Ils allaient sans aucun doute lui en vouloir plus que tout. Allaient-ils la renier, la livrer aux gardes ? Elle apprendrait beaucoup ces retrouvailles.

E'lara descendit de dragon et aida sa sœur à faire de même. Les deux jeunes filles coururent à l'intérieur de la maison.

- Maman! Papa! appela A'lana.

E'lara n'osa pas parler, de peur que ses parents ne s'enfuient en entendant sa voix. Il n'y eu aucune réponse mais la maison ne présentait aucun signe de violence. Ils devaient être dehors. A'lana prit un carnet où elle nota un mot à l'intention de ses parents disant qu'ils devaient aller se réfugier chez les parents de leur mère. Elle monta ensuite, sûrement pour s'habiller. E'lara prit timidement le stylo plume et l'approcha de la feuille de papier, hésitante. Finalement elle nota "Je suis désolée" en dessous du mot de sa sœur. Elle monta ensuite les escaliers et alla dans la chambre de ses parents où elle ouvrit le tiroir de la table de chevet de son père. Elle en sortit un poignard. Elle avait toujours su qu'il y en avait un ici.

Elle retourna ensuite dans le jardin où sa jumelle ne tarda pas à la rejoindre. Elle siffla dans ses doigts et quelques instants plus tard Dracila se posa à côté d'Ignis. Celui-ci eu un mouvement de recul à la vue de la dragonne bleue qu'il avait déjà vu une fois sans vraiment l'apprécier. Mais le moment était critique et les deux animaux avaient autre chose à faire que de se disputer.

- Telara soit louée tu es vivante... J'ai cru t'avoir perdue à tout jamais...souffla la dragonne en se jetant dans les bras de sa maitresse.

Elle pleurait. C'était étrange de voir un dragon verser des larmes. A'lana lui donna quelques caresses avant de se tourner vers sa sœur jumelle.

- Et maintenant on fait quoi...? Mes affaires sont toujours là-bas et je ne peux pas me permettre de les abandonner...

E'lara réfléchit rapidement puis tendit le poignard à sa sœur.

- Tu m'attendras. Défend-toi avec ça s'il t'attaquent. Promet de faire attention à toi...

Elle regarda les dragons. Elle monta sur Ingis et décolla, suivi de près par A'lana qui chevauchait Dracila. Les deux chevaliers se dirigèrent rapidement vers le temple à grandes brassées d'air.

Lorsqu'elles arrivèrent devant le temple, E'lara fit atterrir Ignis, descendit de son dos et lui murmura à l'oreille de tuer quiconque essaierait de faire du mal à sa sœur. Le dragon souffla un peu d'air chaud et regarda sa cavalière avec des yeux tristes. Elle lui caressa le crâne en lui promettant de revenir. Elle se retourna ensuite vers sa sœur et le prit tendrement dans ses bras.

- Promet-moi que tu sera là quand je reviendrai...

Elle la regarda un long moment dans les yeux avant de tourner les talons et de s'engouffrer à pas rapides dans les tunnels, dégainant son épée.

Elle avançait rapidement et dans les premières minutes ne croisa personne. Au bout d'un temps, deux vigilants se jetèrent sur elle. Le premier mourut la tête trancher et le second infligea à E'lara un coup de poignard dans l'épaule. Inutile bien entendu. Elle ne voulu pas le tuer. Elle fit pire. Une fraction de seconde plus tard, l'homme s'effondra au sol, non pas mort mais endormi. Deux trous rouges apparaissaient dans son cou.

Elle retourna ensuite rapidement à le salle de torture. C'était un vrai chantier. Partout il y avait du sang. Elle sentit déjà que son épaule était refermée. Elle entreprit de ramasser les affaires de sa sœur rapidement afin de retourner au plus vite auprès d'elle.


Mon badge:
 


Qui suis-je ? ~ Mes liens et RPs ~ E'lara's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Sam 27 Juil - 13:49

Quelques heures après que Valantar ait donner l'ordre de retrouver les deux femmes, Des dizaines de Vigilants, se ruait dans les rues afin de les retrouver, Il avait également rassemblé et payé la totalité des mercenaires et des repris de justice de la cité, juste pour pouvoir les retrouver. Des centaines d'hommes fourmillaient dans les rues, sous les ordres du Maitre-Inquisiteur : Vigilants, Mercenaires, Criminels, tous avait répondu à l'appel, Valantar s'est déchainé....Il fera tout pour retrouver et tuer les deux jumelles. Dans le bureau du Vigilant, Valantar, semblait perdu, il ne savait pas ni où se cache les filles ni où les chercher, il buvait du vin, assis dans son bureau, les yeux sur le plafond

Où vous vous cachez ?.....

Un Vigilant entra dans le bureau, Valantar regarda en direction du nouvel arrivant

- Du nouveau ? demanda-t-il à son subalterne

- Toutes mes excuses, Monseigneur mais malgré toutes les forces que vous avez déployées...ni nous, ni les mercenaires n'arrivons à des résultats concluants.... dit-il attristé de voir son supérieur dans un état pareil

Valantar vida son verre d'une traite

- Si vous me le permettez, Monseigneur, je me permets de vous signalez que la famille Impériale risque de....ne pas apprécier, le fait que vous ayez fait appel à des mercenaires et des bandits pour retrouver une femme qui travaille pour.....enfin...vous voyez....c'est une Chevalier-Dragon et...vous lui avez fait...subir des...supplices... continua l'Inquisiteur

Valantar, tourna la tête avec dédain puis il regarda son sbire

-Les problèmes avec les Impériaux, c'est mon affaire, faites votre travail, je vous donné des ordres ! Trouvez et tuez ces deux femmes, donnez leur argent aux mercenaires avec l'ordre suivant : " si ils acceptent ce travail, cela signifie, qu'ils ne dormiront, uniquement, lorsqu'elles seront mortes ! " dit-il en jetant une bourse sur la table

Le Vigilant prit la bourse, salua son maitre et quitta la pièce. Valantar se resservit un verre mais lorsqu'il entendit des bruits de conflits dans la cour du temple, il se rua à sa fenêtre et vit que la vampire était revenue et était en train de tuer deux des gardiens des lieux

- Qu'est-ce que...TOI !? dit-il en sortant sa sublime lame et en sortant de son bureau en courant et en hurlant

- LA VAMPIRE EST DE RETOUR !!! GARDES !!!!!!!

Des dizaines de Vigilants, sortirent de toutes parts et se ruèrent au combat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Sam 27 Juil - 16:14

- Tu m'attendras. Défend-toi avec ça s'il t'attaquent. Promet de faire attention à toi...

Elle venait de donner un poignard à A'lana. D'où pouvait-elle bien le sortir? Elle ne se souvenait pas qu'il y en avait un dans la maison pourtant. Ses parents étaient peut-être plus préventifs que ce qu'elle pensait... Les deux jeunes femmes chevauchèrent leur dragon respectifs et s'envolèrent. Elles revinrent jusqu'au Temple et la jeune Gardienne fût surprise de ne pas trouver des Vigilants de partout... Tant mieux après tout.

Elles se posèrent et A'lana murmura des paroles apaisantes à Dracila et remarqua qu'E'lara faisait de même avec son dragon. La dragonne pleurait toujours. Elle avait vraiment eu très peur et en voyant l'état de son Chevalier, sa peur grandi. Elle exigea des explications qu'A'lana lui promit quand tout cela sera fini. E'lara s'approcha de sa sœur et la prit dans ses bras.

- Promet-moi que tu sera là quand je reviendrai...

Elle la regarda dans les yeux un long moment puis finalement elle répondit :

- Je te promets de me battre pour être là quand tu reviendras.

Sa jumelle partit dans le Temple et A'lana resta près des deux dragons. Elle avait mal de rester debout, elle se posa donc sur un rocher non loin et attendit patiemment. Elle espérait de tout son cœur qu'E'lara revienne en un seul morceau. En temps normal, elle l'aurait accompagnée, mais blessée et faible comme elle l'était, elle risquait plus de la ralentir qu'autre chose... Elle regarda ses vêtements. Il y avait bien longtemps qu'elle ne les avait pas mit. C'était une tunique brune qu'elle arborait quand elle allait s'entrainer avec sa sœur alors qu'elle n'avait que 15 ans. A peine avait-elle retrouvé ses vêtements qu'ils étaient bons à jeter, déjà couverts de sang. Elle regarda dans son décolleté la marque sur ses seins. Jamais elle ne pourra l'enlever... Il l'avait gravé à jamais...

Alors qu'une larme courrait sur sa joue, Dracila vînt la consoler en caressant son visage du sien. Elle entendit soudain des cris dans le Temple. Ce n'étaient pas ceux d'E'lara fort heureusement mais elle s'était faite repérée. Des Vigilants sortirent de la bâtisse et se ruèrent vers A'lana. Elle ne se battrait qu'en derniers recours et laissa les deux dragons faire leurs fêtes. Dracila se dressa et balança sa queue pour balayer les adversaires. A'lana grimaça de douleur pour eux, elle savait à quel point c'était dur de se faire envoyé ainsi contre un mur. Elle enveloppa ensuite tout un groupe dans une bulle d'eau et les laissèrent mourir alors que leurs collègues tentaient désespérément de les faire sortir. A'lana applaudit. Elle en fit de même pour le dragon de sa sœur qui réduisait en cendres quiconque approchait de trop la jeune femme. Elle était sous bonne protection et même si certains passaient les deux dragons, il se retrouvait avec une dague planté profondément dans leur gorge.

Une fois tous les ennemis tués, A'lana se rassit, épuisée. Sans s'être fait blessée dans cette bataille, elle avait perdu beaucoup de sang. Elle ne vît pas l'homme arriver derrière elle, la désarmant et pointant un couteau sur sa gorge. Les dragons rugirent mais ne purent rien faire, ne voulant pas prendre le risque de blesser la jeune femme. La jeune fille se retourna, toujours le couteau sous la gorge et regarda l'homme, les yeux humides. De nombreuses larmes coulaient sur sa joue et l'homme fût surprit. Doucement, elle se colla à lui, qui ne savait plus quoi faire. Il ôta le couteau de sous sa gorge et la jeune femme appuya ses lèvres sur les siennes. Il n'y avait plus horrible sensation pour elle que d'être en contact avec un mâle mais elle savait faire des sacrifices. Sans qu'il s'en rende compte, elle lui déroba son arme et l'enfonça doucement dans son ventre. Elle ôta ses lèvres avant qu'il ne crache du sang pour ne pas avoir à subir la transformation. Elle s'écarta de l'homme et laissa son corps sans vie tomber à ses pieds. Elle s'essuya la bouche en regardant les dragons l'air de dire "bah quoi?".

Ça y était. Elle en avait marre d'attendre. Elle faisait les cents pas devant le Temple et commençait à être nerveuse. Sa dragonne lui rappela sa promesse faite à sa sœur. Non, elle ne comptait pas la briser, mais commençait sérieusement à s'inquiéter. Elle décida que si dans les dix minutes elle n'était pas là, elle partirait à sa recherche.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Revenante en Fuite

XP : 62


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



E'lara Briselan◊ La Revenante en Fuite ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Dim 28 Juil - 9:51

E'lara était à peine arrivée dans la salle de torture que la tête lui tourna un peu. Toutes les horreurs qu'avait du subir sa soeur ici la mettait hors d'elle. Elle tenta de se calmer comme elle pu mais sa fureur reprit de plus belle quand elle entendit la voix tonutruente, et visiblement très en colère de l'homme qui était à l'origine des tortures d'A'lana :

- LA VAMPIRE EST DE RETOUR !!! GARDES !!!!!!!

Bon... apparemment elle avait été repérée. Tant pis. Après tout ce que les Vigilants avaient fait subir à sa jumelle, elle avait envie de tous les exterminer jusqu'au dernier. Aucune exception.

D'une seconde à l'autre, des dixaines de gardes pénetrèrent dans la salle où se trouvait E'lara. Il allait encore falloir se battre. D'un mouvement ample elle dégaina sa lame noire et rouge et décapita les premiers. Elle continua de ce battre de toutes ses forces contre les gardes qui arrivaient sans cesse.

Le jeune femme n'avait jamais tué autant de personnes à la fois. En général elle tuait des humains uniquement pour boire leur sang et ce n'était jamais plus d'un ou deux par semaine. Et là, en une journée elle avait déjà tuer au moins une trentaine d'hommes. Etrangement ça ne la gênait pas. Elle tuerait encore des dixaines, des centaines et même des milliers de ces monstres. Et en plus elle le ferait avec le plus grand des sourires. Car oui, elle prenait un malin plaisir à tous les tuer.

Elles continuait de se battre contre les Vigilants qui, malgré qu'elle se défende comme un lionne, parvenaient de temps à autre à lui infliger des blessures. Inutiles bien sûr puisqu'en quelques minutes à peines elle étaient refermées. Elle espérait que dehors A'lana s'en sortait. Avec deux dragons pour la protéger, elle ne devait pas trop être embêtée mais bon on ne sait jamais. Elle pensait aussi à Ignis. Elle ne doutait en aucun cas de ses capacités à se défendre et à brûler quiconque l'approchait mais ça ne l'empêchait pas de s'inquiéter pour lui. Il était le seul ami d'E'lara, son confident, protecteur... Le perdre serait perdre une partie d'elle même.

Tout en ayant ces idées noires en tête, elle continuait de ce battre avec les gardes. Cependant ils étaient de plus en plus nombreux et semblait ne jamais s'arrêter d'arriver ce qui allait sûrement finir par devenir un problème pour la jeune femme.


Mon badge:
 


Qui suis-je ? ~ Mes liens et RPs ~ E'lara's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Lun 29 Juil - 9:26

Après avoir couru dans les couloirs pour rassembler ses hommes, il sortit avec son armée dans la cour, il commença à partir vers les souterrains puis, il vit A'lana et les deux dragons, qui se battaient, il afficha un sourire malsain, il attrapa un de ses hommes

- Allez chercher les mercenaires... dit-il puis il se tourna face à ses autres soldats

- Vous, vous allez me trucider cette vampire dans les souterrains dit-il à une grande partie de ses hommes, ces derniers se ruèrent dans les souterrains

- Vous....vous venez avec moi dit-il aux hommes restants et marcha en direction d'A'lana, les armes à la main

A'lana et les deux dragons, tuaient les Vigilants du Maitre-Inquisiteur par dizaines puis Valantar et ses troupes s'approcha

-A'lana, vous êtes vraiment une merveille ! dit-il en faisant des moulinets avec son épée

Les Vigilants se jetèrent sur la Chevalier-Dragon, tandis que Valantar et une petite partie de son escorte restait en retrait

Les deux dragons massacrèrent les hommes de Valantar, ce dernier regarda les deux monstres avec mépris, il se souvenait encore du dragon qu'il avait tenté de lier à lui....et qui lui avait brulé le dos et les cotes mais Valantar avait tué ce dragon....il saura sans peine recommencer..

Valantar s'approcha rapidement du dragon orange, qui était le plus proche et visiblement le plus dangereux, il se mit à prier silencieusement

Déesse toute-puissante, donnez-moi la force et la puissance pour vaincre cette terrible épreuve

Sa prière fut entendue et exaucée, Valantar se mit à agir plus vite, son don d'anticipation fut décuplée, ainsi que sa vitesse et son agilité, il courut en direction du dragon orange et arrivé à sa hauteur, il lui lacera les jambes afin de le faire tomber à genoux, le dragon tenta alors de faire rôtir Valantar, mais ce dernier parvenait, de justesse, à éviter les flammes, ce qui n’était pas le cas de ses subordonnés, Le dragon allongea le cou pour tenter de le mordre, Valantar s'esquiva de la mort qui lui tendait les bras. Une fois, la bête à terre, Valantar, enchaina à une vitesse spectaculaire, les coups d'épée dans le visage du monstre orange, ce dernier, semblait hurler de douleur, puis Valantar courut à coté du dragon et planta son épée dans la peau puis il courut le long de la bête, causant ainsi une grande plaie sur le flanc droit du dragon, Valantar entendit un cri de rage et vit le dragon bleu qui courait dans sa direction, puis un violent coup de queue projeta le Maitre-Inquisiteur contre ses hommes, il se redressa lentement puis vit que le dragon était en train de le charger.

- Ah d'accord.....tu veux jouer à ça.... dit-il en récupérant Fléau des Hérétiques, son épée

Valantar courra lui aussi, épée à la main, en direction de la bête et lorsque le dragon tente de le mordre, il se glissa sous la tête du monstre et marcha sous la bête tout en donnant de violents coups d'épée sur la gorge, puis sur l'abdomen et le ventre du dragon, il se redressa sous la queue et vit le dragon bleu, s'effondrer de douleur aux cotés du dragon orange

Merci Reine Telara, votre serviteur le plus humble vous remercie de tout coeur

Valantar, totalement éssouflé, espérait que A'lana avait vu la scène et mieux encore : Qu'elle s’était rendu compte qu'un homme qui arrive à venir à bout de deux dragons en colère, l'un après l'autre en moins de 3 minutes, serait quasiment impossible à vaincre en combat singulier, même si pour l'heure, il était exténué par toutes ces acrobaties

- Les Chevaliers-Dragons ne m'ont peut-être pas appris à dominer un dragon....mais pour les faire souffrir et les tuer....là je suis fort...allez....abandonnez maintenant....vous ne pouvez plus rien faire... dit-il en tentant de reprendre son souffle

A'lana était seule...les deux dragons étaient bien incapables de se battre car, ils étaient blessés et trop faibles, sa sœur était prise au piège dans les souterrains par les centaines d'hommes de Valantar, de plus les mercenaires commençaient à arriver dans la cour du temple et se précipitèrent autour d'A'lana tandis que d'autres descendaient dans les souterrains pour rejoindre le combat contre E'lara...la situation venait de prendre une dangereuse tournure pour les jumelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne de l'Impératrice

XP : 172


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



A'lana Briselan◊ Gardienne de l'Impératrice ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Lun 29 Juil - 22:35

-A'lana, vous êtes vraiment une merveille !

Cette voix... A'lana serra les dents et inconsciemment ses larmes reprirent. Elle lança des yeux fous à l'homme responsable de ce massacre. Elle voulait hurler, se jeter sur lui, arracher ses entrailles, le défaire de sa peau, le prendre par les pieds sur une corde à linge, le regarder sécher lentement au soleil en entendant ses cris de douleur alors qu'elle siroterait un jus de kiwi assise dans une des chaises de jardin de ses parents aux côtés de sa sœur.

Mais de tout cela, elle pouvait bien rêver... Des Vigilants arrivaient de partout pour attaquer la jeune fille. Mais ils sont combien dans ce Temple??? C'était vrai qu'ils n'étaient pas nombreux au domaine des Chevaliers Dragons mais quand même... Ces Vigilants constituaient une armée bien qu'ils soient faiblards, leur nombre trop important leur donnait l'avantage. Les dragon réussirent à balayer les ennemis. A'lana voulu s'élancer pour combattre Valantar mais elle fut une fois de plus attaquée par derrière.

Elle se retourna donc pour faire face à ses adversaires. Elle attrapa l'épée d'un Vigilant mort pour mieux se défendre. Pendant qu'elle luttait elle entendit les rugissements des dragons. Elle vînt enfin à bout du dernier puis en revînt au Maître Inquisiteur... qu'elle vit massacrer Dracila par en-dessous... Le dragon d'E'lara était également très mal en point... Impossible... Miracle à la con... La dragonne d'A'lana, avant de s'effondrer donna à son Chevalier tout ce qu'il lui restait de magie. La jeune femme se sentit gonflée à bloc. L'homme, lui, était complètement essoufflé mais se vanta tout de même de son exploit.

- Les Chevaliers-Dragons ne m'ont peut-être pas appris à dominer un dragon....mais pour les faire souffrir et les tuer....là je suis fort...allez....abandonnez maintenant....vous ne pouvez plus rien faire..

Une larme coula sur la joue de la jeune Gardienne en pensée pour sa belle dragonne. Elle entendit du bruit. Autour d'elle, des Mercenaires probablement payés par la vermine qui prétendait tuer des dragons. Les hommes et femmes étaient positionnés en cercles autour d'elle et son sourire s'étira. Parfait. Elle plaça son épée devant elle à l'horizontal et du plat de la main, en caressa la lame. Celle-ci s'entoura d'un tourbillon d'eau. Elle ferma les yeux.

Comme à l'entrainement... Concentration... Pour E'lara... son dragon... Dracila... Papa, Maman... ... ... Ma virginité... Je dois...

Lorsqu'elle rouvrit les yeux ils étaient non pas bleus océan comme à leur habitude lorsqu'elle utilisait sa magie, mais bleus fluo. Les mèches de cheveux libérées de son chignons commencèrent à flotter autour d'elle comme si elles étaient dans l'eau. Dans un cri de rage elle fit danser sa lame dans une attaque circulaire. Comme à l'entrainement, les pauvres pantins remplacés par les Mercenaires finirent emprisonnés dans l'eau, et comme à l'entrainement, ils furent broyés pour le laisser que de l'eau couleur sang se déverser sur les pavés.

A'lana était sur pied, à peine épuisée de l'effort qu'elle avait fournis. Elle avait utilisé la magie de sa dragonne, et se sentait donc parfaitement bien. Toujours animée par la rage, elle lâcha l'épée en miette à cause de la puissance de sa magie et se jeta sur Valantar, poignard à la main. Elle tomba sur lui en lui enfonçant la lame dans l'épaule. Dans sa tête elle ne voyait plus que le cadavre pourrissant de cette ordure. Elle remua le couteau dans la plaie pour le retirer et s'apprêta à lui asséner un coup fatal au visage.


Mon Badge:
 


Ma presta~Mes liens, RP's, Quêtes et Propositions de liens~Mon thème
A'lana d'après Silhe & moi IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Revenante en Fuite

XP : 62


Journal Personnel
Alliance : Neutre
Capacités & Magie :
Relation :



E'lara Briselan◊ La Revenante en Fuite ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Mar 30 Juil - 11:32

E'lara continuait de se battre avec ferveur contre les Vigilants qui étaient de plus en plus nombreux autour d'elle. Ils n'étaient pas fort mais étaient nettement en supériorité numérique. Au moins soixante contre une seule jeune femme. Quelle bande de lâches. Aucun honneur, ils avaient peut-être trop peur de tous mourir s'ils y allaient un par un... En tout cas pour la loyauté, on pouvait repasser plus tard.

A'lana, dont la lame était d'habitude si noire n'était plus que rouge et dégoulinante de sang. Elle frappait, coup sur coup, sans s'arrêter. Le visage de la jeune fille était lui aussi souillé de l'hémoglobine de ses adversaires. Chaque tête qu'elle coupait, chaque corps qu'elle transperçait jetait de nouveau sur elle un flot de liquide rouge et visqueux. Bien que la dernière chose dont elle avait envie était de boire le sang de ces montres, elle le faisait. Et cela pour une seule et unique raison : ça lui donnait des forces. Au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient, E'lara se sentait de plus en plus forte et ses mouvements se faisaient plus souples, plus rapides, plus forts.

Mais elle avait beau se débattre du mieux qu'elle pouvait, un seul homme ne pouvait pas gagné face à toute une armée. Les Vigilants finirent par l'attraper puis ils la jetèrent à terre avant de la passer à tabac. Coups de pied, coups de points.... Elle ne ressentait presque rien mais était de plus en plus agacée. Soudain, elle entendit un cri. Ce cri... elle l'aurait reconnu entre mille. Celui de son dragon, celui d'Ignis. Sa fureur redoubla d'un coup et elle attrapa sa lame qui était tombée un peu plus loin avant de couper les pieds des hommes qui se trouvaient le plus près. Ceux-ci s'effondrèrent au sol tandis qu'elle se relevait. Elle attrapa un homme au hasard puis le vida de son sang devant les yeux médusés des autres qui firent un pas en arrière. La bouche collée à la gorge du malheureux, elle soutenait tous les regard d'un œil mauvais. Elle ne baissait jamais les yeux la première. Lorsqu'elle eu absorbé les six litres de sang de l'homme, elle laissa sa dépouille s'effondrer à ses pieds. Les autres ne bougeait plus, horrifiés par ce qui venait de se passer. Elle les toisa d'un regard méprisant accompagné d'un sourire malsain et regarda la salle. Elle était grande.

Pas assez d'énergie...

Bon... Il en fallait encore. Elle profita de l'état de choc des gardes pour en tuer plusieurs et en vider un autre de son sang. Un fois cela fait, les autres se jetèrent de nouveau sur elle. Ils devaient maintenant être une cinquantaine. E'lara sentait en elle une forte puissance. Elle ferma les yeux et écarta ses bras. Ses mains rougirent. D'un coup, elle rouvrit les yeux et, exactement au même moment, un incendie s'alluma sur tout le tour de la salle. Prit au piège, les hommes couraient partout sans pouvoir s'échapper. Des cris s'élevèrent et les corps incandescents des gardes se consumaient à vu d'œil. E'lara continuait de les tuer les uns après les autres. Bientôt il n'y eu plus âme qui vive dans la salle de torture, hormis celle de la jeune femme bien sûr. Elle stoppa le feu. Grâce à tout le sang qu'elle avait ingérer, il lui restait encore de la force.

Elle se souvint du cri qu'elle avait entendu. Ignis n'aurait pas crier sans raison. Elle espérait qu'il ailles bien. Et puis si son dragon était en mauvaise posture, il était fort possible qu'A'lana aussi ne soit pas non plus dans la meilleure des configurations. Et vu qu'elle était déjà faible quand sa sœur l'avait laissé... Les deux personnes les plus importantes de la vi d'E'lara était en danger. Si elle avait cru en elle, elle aurait sûrement prié Telara. Mais quand elle voyait toutes les horreurs qui avaient lieu dans la cité et quel genre de personnes passaient leur temps à l'honorer, elle avait plutôt envie de cracher sur ses statues. Si cette "déesse" existait, c'était une déesse maléfique. Après tout ce qu'elle avait vu, le jeune femme ne pouvait pas croire qu'un force bénéfique veillait sur la cité.

Elle sortit de la salle et se mis à courir à perdre haleine vers dehors, là où elle avait laisser sa sœur et de là d'où venaient les cris. Au fond d'elle, elle appréhendait ce qu'elle allait y trouver.


Mon badge:
 


Qui suis-je ? ~ Mes liens et RPs ~ E'lara's theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé◊ ◊


MessageSujet: Re: [PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi Aujourd'hui à 1:58

Revenir en haut Aller en bas

[PV A'lana, E'lara, Valantar] L'amour fraternel face au bucher de la loi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Souvenirs et amour fraternel [ ft. Mathis de Fontanges ]
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shi-Telara, la Cité-Monde :: Alabrena la Haute :: ¤ Temple de Telara ¤-