Bienvenue à Shi'Telara, bienvenue au cœur de la cité-monde.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une vie s'eteint, une machination nait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Une vie s'eteint, une machination nait Lun 15 Juil - 16:35

- Dame Vélothi, vous êtes suspectée, de trahison, de félonie, de liens avec les rebelles et, pire que tout, d'hérésie !

La pauvre femme, vêtue pauvrement, tremblait comme une feuille face au juge qui venait d’annoncer les crimes commis envers la cité et la déesse

-Comme vous vous en doutez, une telle traitrise est punie de mort, mais votre vie pourrait être sauvée si quelqu'un parlait en votre nom continua le juge en souriant

Dame Vélothi, une pauvre marchande, elle eut le malheur de s'acoquiner avec les Rebelles et de déclarer, saoule, que Telara n’était qu'une déesse déchue et dépravée

-Monseigneur...pitié...je n'ai rien fait de mal, je n’étais pas dans mon état normal...et je ne savais pas que ces honnêtes travailleurs était des rebelles, j'ai agis sans connaissance des risques de la situation dit-elle au bord des larmes

un sombre rire se mit à résonner dans la salle d'audience

-Si vous faisiez partie d'une troupe de théâtre...Dame Vélothi...je viendrais vous admirer chaque soir...Monseigneur...cette femme..cette réprouvée de notre déesse-mère...tente de vous faire croire que tout ce qu'elle fit et dit, furent commis sans savoir ce qu'elle faisait...mais il est très dur de me berner...et rare sont ceux qui arrive à m'induire en erreur..cette femme vous ment dit une voix masculine, forte et déterminée

un homme se leva et descendit sur la place afin de voir la détenue de plus prés, le Juge reprit

Mesdames et Messieurs, mes seigneurs, voici le Maitre de L’Inquisition Divine de notre déesse : Monseigneur, Le Maitre-Inquisiteur Valantar Manoghan.

Des applaudissements résonnèrent dans la salle d'audience, Valantar était trés apprécié pour sa détermination à défendre les dogmes et la foi de Telara

-Merci, merci....mais celle que vous devriez applaudir, est cette femme qui arrive, ou plutôt TENTE de vous faire croire son innocence, mais il est inutile d’être inquisiteur pour sentir le mensonge et la félonie dans cette voix...Monseigneur ? Rajoutez " mensonges à un représentant inquisitorial dans le cadre d'une enquête de trahison

Le juge obéit puis reprit la parole

-Si personne ne daigne vous défendre, vous serrez exécutée pour toutes les actes infamants que vous avez commis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rose Froide

XP : 36


Journal Personnel
Alliance : Impériale.
Capacités & Magie :
Relation :



Euphémie◊ La Rose Froide ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Lun 15 Juil - 17:20

Euphémie était excitée aujourd'hui, elle participait, du moins regardait, pour la première fois de sa vie à un jugement et une exécution. Ce matin, là, elle c'était levée tôt afin de se préparer, et pouvoir se présenter dans de bonnes conditions à la salle qu'on lui avait décrite d'immense. Aujourd'hui, elle arborait une longue robe blanche sans manches ni bretelles, qui descendait jusqu'au sol. Celle-ci était ornée d'un petit nœud blanc sur le devant de la poitrine et se refermait par un lacet dans le dos. Afin d'avoir une tenue totalement accordée à sa robe, elle avait mis un nœud blanc dans ses cheveux et des chaussures plates de couleurs blanches. Et puis, ce fut seule qu'elle partit du manoir familial, et de bonne heure, afin d'avoir suffisamment le temps de flâner dans les rues froides et peu éclairées.
Certes ayant flâné dans les rues, elle arriva une trentaine de minutes plus tard devant le bâtiment. Il était facilement reconnaissable, il était assez imposant et au dessus des grandes portes d'entré se trouvait, écrit en grosses lettres « Capitole ». Dès son arrivée, une foule d'innombrable personnes se trouvant devant les massives portes, mais elle n'eut aucune difficulté à se faufiler au devant du rang, car tout le monde l'a regardait, fasciné et terrorisé de voir cette magnifique et redoutable Vethael. Étant comme une invité d’exception, Euphémie put entrer dès qu'elle fut devant les portes pour aller s'installer à sa place plus en hauteur que les pauvres, malheureux et minables  vigilants qui n'étais que de simples paysans.
Elle dû être la dernière personne de marque à arriver car dès qu'elle fut installer sur un magnifique et confortable siège rouge, les bouseux entrèrent comme une vague de cafards et de fourmis hurlants pour une place près des monarques. Après quelques minutes d'attentes pour avoir le silence, le juge se leva pour faire la présentation des aristocrates, autocrates, et autres se finissant en crates. Intérieurement, je riais des robes totalement ridicules des femmes des nobles, des robes dix fois plus lourdes que les dames, avec des rubans immenses et colorés. Dégoûtant. Trêve de bavardage sur les tenues ignobles des invités, le juge faisait un rapide résumé du contenu de la séance de se matin, puis passèrent directement aux jugements et exécutions. Le premier jugement concernait un vieille homme accusé d'hérésie et qui fut tuer lâchement. Mais s'en suivit le jugement d'une femme.

- Dame Vélothi, vous êtes suspectée, de trahison, de félonie, de liens avec les rebelles et, pire que tout, d'hérésie !

La pauvre femme était vêtu de vêtements en lambeau, une femme pauvre vu l'aspect ragoûtant de son visage terreux. Mais celle-ci tremblait comme une feuille quand elle déclara de sa voix crochu qu'elle n'était pas coupable, qu'elle n'était pas consciente de se qu'elle faisait. Euphémie laissa échapper un rire froid et hautain, faisant sursauter la femme ayant un grains de beauté sur le nez. Cette dernière la toisa de son regard jaloux et grommela à son mari de lui faire faire la même robe que l'enfant-Divine. Mais une voix sortit la jeune demoiselle de ses pensées en entendant une voix s'élever de la foule :

- Si vous faisiez partie d'une troupe de théâtre...Dame Vélothi...je viendrais vous admirer chaque soir...Monseigneur...cette femme..cette réprouvée de notre déesse-mère...tente de vous faire croire que tout ce qu'elle fit et dit, furent commis sans savoir ce qu'elle faisait...mais il est très dur de me berner...et rare sont ceux qui arrive à m'induire en erreur..cette femme vous ment

Un homme sortit de la foule, habillé d'une armure et d'une cape, une collerette était sur son armure, remontant jusqu'à la moitié de ses joues. Il avait une petite barbe et une petite moustache de la même couleur que ses cheveux châtain un peu long. Euphémie haussa un sourcil en regardant l'homme en se demandant qui il pouvait être. Le juge répondit à sa question, comme s'il avait lu dans ses pensées :

Mesdames et Messieurs, mes seigneurs, voici le Maitre de L’Inquisition Divine de notre déesse : Monseigneur, Le Maître-Inquisiteur Valantar Manoghan.

En voyant toute la foule applaudir, Euphémie se demanda se qu'elle devait faire, mais ne fit rien. Elle ne connaissait pas cet homme et même s'il était le maître-Inquisiteur, elle ne savait pas pourquoi il fallait l'applaudir. Le juge et le dit Valantar Manoghan reprirent tout deux la parole :

-Merci, merci....mais celle que vous devriez applaudir, est cette femme qui arrive, ou plutôt TENTE de vous faire croire son innocence, mais il est inutile d’être inquisiteur pour sentir le mensonge et la félonie dans cette voix...Monseigneur ? Rajoutez " mensonges à un représentant inquisitorial dans le cadre d'une enquête de trahison

-Si personne ne daigne vous défendre, vous serrez exécutée pour toutes les actes infamants que vous avez commis

A l'entente de cette question, un homme d'environ 70 ans se leva de la foule et s'approcha à l'aide de sa canne vers le centre de la salle. Tout le monde avait le regard rivé vers le vieux, y compris Euphémit, mais elle avait aux lèvres un sourire dédaigneux et méprisant pour le vieil homme.

- Monsieur le Juge.. Ma fille ici présente vous la dit d'elle même.. Elle n'était pas consciente de ce qu'elle a fait..

Euphémis ris de nouveau en entendant les parole du vieil homme. Puis, elle se releva et descendit les marches de l'imposant escalier de marbre qui descendait vers l'endroit où se trouvait le Maître-Inquisiteur. Durant sa descente, on aurait pu entendre une mouche voler, tout les regards étaient tournés, de nouveau, vers la seule enfant-Divine des Vigilants. Elle s'arrêta calmement en bas de l'escalier avant de déclarer :

- Vieil homme, cesse de dire ceci, nous avons clairement entendu les mots qui sont sortis de la bouche de cette femme. Trêve de  plaisanterie, vous nous faites perdre notre temps vieillard. Faites les exécuter.




" Le meurtre est le seul loisir qui puisse se pratiquer partout,
avec tout le monde, à toutes les saisons.
Pas de barrière culturelle ou linguistique. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 9:03

Une voix d'un homme âgé s’éleva dans la salle d'audience

-Monsieur le Juge...ma fille ici présente, vous l'a dit d'elle même, elle n'etait pas consciente de ce qu'elle à fait

Valantar sortit un livre intitulé " Recensement des repris de justice " et chercha à Vélothi, tandis qu'une voix froide et insensible au sort de la pauvre femme résonna dans la salle

-Vieil homme, cesse de dire ceci, nous avons clairement entendu les mots qui sont sortis dans la bouche de cette femme. Trêve de plaisanterie, vous nous faites perdre notre temps, vieillard. Faites-les exécuter

Valantar détourna le regard de son livre pour admirer celle qui défendait sa cause avec une telle noirceur d'esprit et en voyant qu'il s'agissait d'une Enfant-Divine, il s'exclama :

-Venez donc ! Approchez ! Venez, vous serez aux premieres loges

Puis il relut le livre

- Voyons, voyons...

il afficha un sourire mauvais en direction du pauvre vieillard

-Fair Vélothi ? Vous n'aviez pas été jugé pour trouble à l'ordre publique et ivresse....

Le vieillard compris immédiatement ce qui allait lui arrivé, Valantar dit calmement, avec un immense sourire

-Arrêtez-le et mettez-le à coté de sa chère fille...

Des Gardes Rouges saisirent le pauvre homme et le traina sur l'estrade des accusés

-Mais Seigneur Manoghan...ce procès ne concerne que Dame Vélothi s'exclama le juge

-Et bien, maintenant, il concerne les Vélothi, père et fille rétorqua l'inquisiteur en souriant, - Allons continuons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rose Froide

XP : 36


Journal Personnel
Alliance : Impériale.
Capacités & Magie :
Relation :



Euphémie◊ La Rose Froide ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 11:28

Euphémie s'approcha lentement vers le Maître-Inquisiteur qui lui fit signe de s'approcher. C'est avec son habituel expression froide et sans émotion qu'elle se planta à ses côtés, jetant un regard sur la foule qui la regardait avec des yeux de merlans fris. La Vethael ne se gêna pas pour regarder ce qui était écris sur le livre de l'homme à ses côtes, mais ne comprenant rien à son charabia d'écriture, elle leva les yeux au ciel en soupirant. Cependant, elle reposa son regard sur le vieille homme et sa fille qui les dévisageaient, avec une lueur de peur, de crainte et de soumission dans le regard. A la vue de ces mines effrayées, la jeune fille ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire perfide.

- Fair Vélothi ? Vous n'aviez pas été jugé pour trouble à l'ordre publique et ivresse ?..

En comprenant ce qui allait se passer dans quelques secondes, la jeune fille ne pu s'empêcher de rire d'un son assez cristallin, un son sans fourberie. Quand Valantar Manoghan donna l'ordre d'arrêter le vieillard, celui-ci jeta des regards haineux et désespéré à la foule et les deux fourbes et machiavéliques membre de chez les Vigilants. Euphémie croisa ses mains à l'arrière de son dos, son petit sourire mesquin aux lèvres, en regardant la scène fortement plaisante à son goût. Après avoir fait son « petit numéro », elle se retourna et repartit s’asseoir à sa place en remontant les imposants escalier de marbre, et comme à sa descente, tout le monde la regardait, mais cette fois avec crainte et terreur de cette rose froide. Certains qui connaissaient son surnom, « La Rose Froide », comprirent pourquoi on la surnommait ainsi. La rose est magnifique, tout comme Euphémie, mais elle est piquante et froide.. Comme une rose froide.
Cependant.. Lord de sa remonté vers son siège, un homme, ou plutôt un hérétique, sortit de la foule le regard confiant et pleins de haine envers la jeune femme, et vint se planter face à elle. Il semblait s'en ficher que la jeune femme sois une Vethael, une fille de la Déesse, alors saisit la jeune femme par la gorge de son avant bras gauche, la retourna de façon à ce qu'elle sois dos à lui, et posa la pointe d'une arme blanche sur sa tempe. Toute les fermiers et aristocrates poussèrent des cris effaré, et s’empressèrent de partir de la salle de jugement. Dans la salle, il ne restait plus que l'hérétique, le juge, la garde rouge, le Maître-Inquisiteur et les deux jugés que quelques gardes retenaient de s'enfuir. Un des gardes rouge pris la parole :

- Relâchez la immédiatement ! Si vous ne le faites pas, nous serons dans l'obligation de vous tuer !

Un rire amer sortit de la bouche de l'hérétique, mais appuya un petit peu plus la pointe de son arme dans la tempe de la jeune femme, faisant couler quelques gouttes de son sang de la plaie. Mais la jeune femme ne réagissait pas, comme si elle avait l'habitude de cette situation. Son visage n'exprimait rien, restant très calme, mais ses deux mains tenaient fermement le bras sur sa gorge. L'impie reprit la parole en approchant ses lèvres du visage de la jeune femme :

- Si vous tentez quoi que ce soit, je tue cette petite beauté.. dit-il en embrassant la joue et le cou de la jeune Vethael, puis repris. Laissez repartir ses deux personnes, et je verrais pour relâcher cette jolie demoiselle..

La « Jolie Demoiselle » afficha une mine de dégoût en sentant l'haleine putride. Mais elle ne fit toujours rien, car au fond, elle avait peur de ne pas ressortir vivante de la salle.. Alors, elle planta son regard froid dans celui du Maître-Inquisiteur.




" Le meurtre est le seul loisir qui puisse se pratiquer partout,
avec tout le monde, à toutes les saisons.
Pas de barrière culturelle ou linguistique. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 13:59

Quelques minutes après avoir fait inculper Fair Vélothi, un hérétique se rua sur celle que Valantar venait de mener à lui, le public disparut sous des masses de cris et de peur, tandis que le traitre tenait l'Enfant-Divine en otage, les Gardes Rouges tentèrent de s'approcher mais la crainte que l'individu exécute la " Rose Froide " les poussèrent à garder une grande distance...Seul Valantar resta calme

-Si vous tentez quoi que ce soit, je tue cette petite beauté. Laissez repartir ces deux personnes, et je verrais pour relâcher cette jolie demoiselle dit-il en souillant le visage de l'Enfant-Divine

Valantar, esquissa un sourire léger et fit mine de d'ordonner aux gardes de baisser leurs armes

-Lachez vos armes...vous ne gagnerez pas....

Il sortit un révolver de sa manche et tira une balle qui se logea dans la tête de l’hérétique avec une précision hallucinante, ce dernier tomba au sol, mort, Valantar courut en direction de celle que l'on nommait La Rose Froide

-Besoin d'aide ? demanda-t-il avec tendresse et dévotion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rose Froide

XP : 36


Journal Personnel
Alliance : Impériale.
Capacités & Magie :
Relation :



Euphémie◊ La Rose Froide ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 16:03

Bien qu'elle retenait le bras de l'hérétique qui la prenait comme otage, ce dernier commençait à l'étrangler. Son visage devenait petit à petit rouge par le manque d'air par la pression de son avant bars contre sa gorge. Mais quelque chose se produisit. Alors qu'elle regardait la garde-rouge baisser leurs armes, elle entendit un coup de feu, quelque chose qui siffla à son oreille, et le corps de l'homme fou s'écrouler derrière elle. Elle descendit d'une marche en se tournant vers l'impie, se tenant un peu la gorge. Sa tête pivota, quelques secondes après, vers le Maître-Inquisiteur qui avait accouru vers elle.

-Besoin d'aide ? lui avait-il demandé.

Elle opina lentement du chef, plantant son regard dans celui de Manoghan. Elle ne savait pas exactement ce qu'elle devait faire, alors descendit ses mains de sa gorge pour les croiser dans le bas de son dos, et inclina lentement la tête.

- Merci infiniment. Lui dit-elle d'un ton, qu'elle aurait aimée moins, froid. Cependant, je pense que j'aurais pu me débrouiller s'il ne me bloquait pas la respiration..

Elle reporta sa main gauche à son visage, et déposa un doigt sur la petite plaie à sa tempe où s'écoulait encore un peu de sang. A la vue de son propre sang, elle frissonna, mais garda le regard sur les quelques gouttes de sang sur son doigt, elle était comme fascinée.. Puis, elle marmonna.

- Je n'ai pas l'habitude de voir mon propre sang.. J'ai plus l'habitude de faire verser le sang des autres que les autres ne face verser le mien..

Euphémie secoua sa tête en s'essuyant le visage de sa seconde main, propre. Elle coula son regard vers les gardes et paysans qui s'attroupaient petit à petit autour d'eux pour avoir des nouvelles de la Vethael, mais elle les congédia d'un simple geste de main, désirant rester seule avec le Maître-Inquisiteur.

- Je suis souillée.. Quelle idiote j'ai été de sortir sans armes..




" Le meurtre est le seul loisir qui puisse se pratiquer partout,
avec tout le monde, à toutes les saisons.
Pas de barrière culturelle ou linguistique. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 16:34

-Merci infiniment. Cependant,j'aurais pu me débrouiller si il ne me bloquait pas la respiration...

Valantar prit un air réjouit, puis il vit qu'elle saignait du coup, il sortit un mouchoir de soie et le plaqua délicatement sur la plaie

-Tenez...ca ira mieux ensuite...

-Je n'ai pas l'habitude de voir mon propre sang...J'ai plus l'habitude de faire verser le sang des autres que les autres ne face verser le mien...

Valantar continuait d’éponger la plaie

-Tout n'est qu'une question d'habilité, moi aussi, il m'arrive de me faire avoir...mais il est très rare de me toucher...je suis doué pour anticiper les actes des autres

La foule s’éloigna sur un geste de l'Enfant-Divine, geste renforcé par Valantar

-Les Vélothi gagnent un jour de sursis...la séance est levé ! DEHORS ! hurla-t-il

La foule s'empressa de quitter la pièce, le juge fit de même, escorté par la garde et les jugés furent reconduits en prison, sous le Capitole, la salle était vide, seulement occupée par Valantar et celle qu'il venait de sauver

-Je suis souillée...Quelle idiote j'ai été de sortir sans armes...

Valantar essuya l'immonde salive collante sur le cou et les joues de la Rose Froide

-On ne gagne pas à tous les coups, je suis sur que vous y seriez parvenue si vous en aviez une...mais pour l'heure et étant donné ma fonction, il me parait logique que je sois armé...voilà...c'est fini

Le Maitre-Inquisiteur finit de l'essuyer et rangea son mouchoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rose Froide

XP : 36


Journal Personnel
Alliance : Impériale.
Capacités & Magie :
Relation :



Euphémie◊ La Rose Froide ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 16:50

Euphémie laissa Valantar lui panser sa plaie, et lui retirer la ragoutante salive du monstrueux hérétique qui venait de mourir au pied de la jeune femme. Elle lui souriais, bêtement. Ce n'était pas à son habitude de sourire ainsi à des personnes qu'elle ne connaissait pas, mais il est vrai qu'il venait de lui sauver la vie, elle pouvait bien le remercier d'un sourire, non ?

- On ne gagne pas à tous les coups, je suis sûr que vous y seriez parvenue si vous en aviez une.. Mais pour l'heure et étant donné ma fonction, il me parait logique que je sois armé.. Voilà.. C'est fini

Elle le remercia d'un petit hochement de tête, les joues un petit peu rouge de ce qu'elle faisait. Elle commençait à douter d'elle. Comment se fait-il qu'elle perd tout ses moyens face à lui ? Elle le savait, depuis qu'elle avait vu cet homme se lever de la foule pour se diriger vers l'accusé, elle savait qu'elle avait eu comme un coup de foudre, mais elle ne savait pas si c'était un bon ou mauvais coup de foudre.. Serait-il possible qu'elle soit tombée amoureuse ? Non, trêve de plaisanterie, elle ne peux pas être tomber amoureuse aussi facilement, elle ne le connais même pas d'ailleurs ! Elle sait juste que c'est le Maître-Inquisiteur.. Elle secoua la tête, chassant la multitude de question qui lui trottait dans la tête.

- Merci de m'avoir nettoyée.. Je ne pense pas que de simple mot suffisent à vous remercier.. Proposez-moi ce que vous voudrez, je ferais en sorte de vous l'offrir en guise de remerciement. Lui dit-elle en se mordillant l'intérieure de la joue.




" Le meurtre est le seul loisir qui puisse se pratiquer partout,
avec tout le monde, à toutes les saisons.
Pas de barrière culturelle ou linguistique. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 17:07

-Merci de m'avoir nettoyée...Je ne pense pas que de simples mots suffisent à vous remercier..Proposez-moi, ce que vous voulez, je ferrais en sorte de vous l'offrir en guise de remerciement

Valantar, fut légèrement surpris, il connaissait la réputation de la " Rose Froide " et là, elle se conduisait comme n'importe quelle fille bien éduqué, et en plus, elle voulait le remercier, il est vrai, qu'il lui a sauvé la vie, il le mérite bien. Il fit un petit sourire à l'Enfant-Divine

-Je connais votre surnom et votre réputation mais...je ne connais pas votre nom... demanda-t-il en détachant sa cape et en l'enveloppant autour de la " Rose Froide "

-Tenez, ça vous tiendra chaud. rajouta-t-il en l'attachant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rose Froide

XP : 36


Journal Personnel
Alliance : Impériale.
Capacités & Magie :
Relation :



Euphémie◊ La Rose Froide ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 17:18

- Je connais votre surnom et votre réputation mais.. Je ne connais pas votre nom..

Elle fut touchée par le fait qu'il lui mette sa cape sur le dos, alors elle lui fit un petit sourire en se blottissant contre le tissu encore imprégné de la chaleur de l'homme. Son prénom.. Devait-elle vraiment le lui donner ? Il faut vraiment qu'elle arrête de douter sur tout ce qu'elle veut faire, et c'est dans un petit soupir de confort qu'elle lui dit son prénom :

- Je m’appelle Euphémie.. Euphémie Valdheim. Et vous, vous êtes Valantar Manoghan, c'est bien cela ?

Elle se tripota discrètement les doigts derrière son dos, elle faisait généralement sa quand elle était stressée ou anxieuse, alors, elle redemanda à Valantar ce qu'il voudrait :

- Qu'aimeriez-vous avoir en guise de remerciement alors ? Dit-elle d'une voix légèrement tremblante. Je pourrais vous offrir ce que vous désirez.

Elle replanta son regard d'ordinaire froid, mais qui, en cet instant, c'était adouci et réchauffé d'une flamme inconnu. Euphémie le regarda longuement ainsi, attendant sa réponse, toujours en train de se mordiller l'intérieure de la joue, ce qui est également un des siennes de son stress.




" Le meurtre est le seul loisir qui puisse se pratiquer partout,
avec tout le monde, à toutes les saisons.
Pas de barrière culturelle ou linguistique. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 17:57

Le Maitre-Inquisiteur vit que la jeune femme, se couvrit avec délice et tendresse de sa cape, il sentit un frisson suivi d'une chaleur dans son cœur, que se passe-t-il ? Il se sentait bizarre en voyant la femme, se blottir dans sa cape, était-il concevable pour lui que...non...il peut pas éprouver des sentiments ?! Mais quand on y réfléchit, c’était une Vethael, une fille de la déesse qu'il sert avec une telle dévotion, pour ne pas dire fanatisme, si il pouvait éprouver des sentiments pour un être vivant, il ne pouvait pas rêver mieux qu'une Vethael

-Je m'appelle Euphémie...Euphémie Valdheim. Et vous, vous êtes Valantar Manoghan, c'est bien cela ?

Une Valdheim ?! Une opposante directe à la famille Impériale ! de mieux en mieux pensa-t-il

-Enchanté, oui...Valantar Manoghan, c'est moi..je dirige L'Inquisition

Il était mal à l'aise, il était attiré par cette femme qui semblait jouer avec ces sentiment

-Qu'aimeriez-vous avoir en guise de remerciement alors ? Je pourrais

Il rougissait à vu d’œil, puis il ferma les yeux

Je peux pas lui demander ça

Il cessa de réfléchir et le dit

-Je voudrais un baiser...

Il se retourna, gêné



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rose Froide

XP : 36


Journal Personnel
Alliance : Impériale.
Capacités & Magie :
Relation :



Euphémie◊ La Rose Froide ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 18:10

A le voir rougir ainsi, elle se doutait qu'il était gêné.. Mais de quoi ?.. Elle s'arrêta de se questionner quand elle su ce qu'il voulait. Un baiser de sa part.. Elle n'avait jamais embrassée quelqu'un, elle ne savait pas comment s'y prendre.. La Déesse Telara, sa mère, lui en voudrait-elle ? Pourquoi lui en voudrait-elle tiens.. Valantar était et est toujours le Maître-Inquisiteur de Telara.

- Et bien.. Je ne me doutais pas de ceci.. Et bien, si c'est selon vous désirez, je le ferais. Dit-elle en rougissant.

Elle le contourna et se remit devant lui, de façon à lui faire face, un sourire un peu gêné aux lèvres. Lentement, Euphémie s'approcha de lui en fermant les yeux, et doucement, joignit ses lèvres à celles de Valantar. Ce fut comme une explosion de plaisir lorsqu'elle trouva les lèvres de Valantar, elle ne désirait pas se décoller de lui, même si elle n'était pas sûre à 100% d'être amoureuse de lui. La Vethael passa doucement ses bras autour de la nuque du Maître-Inquisiteur afin de prolonger un peu plus leurs baisers, avant de décrocher, à contre cœur, leurs lèvres.

- Et bien.. Je n'avais jamais ressentit ça.. lui dit-elle en retirant ses bras de sa nuque.




" Le meurtre est le seul loisir qui puisse se pratiquer partout,
avec tout le monde, à toutes les saisons.
Pas de barrière culturelle ou linguistique. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Inquisiteur de Telara

XP : 50


Journal Personnel
Alliance : Impériale
Capacités & Magie :
Relation :



Valantar Manoghan◊ Maitre Inquisiteur de Telara ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Mer 17 Juil - 19:22

Lorsqu'il vit Euphémie, se coller à lui, Valantar sentait que ses sentiments le pousser plus loin qu'il ne le pensais, il prit Euphémie dans ses bras tandis qu'elle s'accrochait à sa nuque, il était très très gêné, il se sentait mal, il devait se montrer fort pour Telara, cet acte lui était-il interdit ? La déesse lui en voudrais-t-elle ? Peut-être qu'elle penserais qu'il souille sa descendance ? Il ne savait pas quoi penser, mais peut-être que c'est la déesse qui à poussé Euphémie dans ses bras, peut-être es-ce une récompense pour ses actes, peu importe la raison, Valantar vivait cet instant comme un homme normal, il était heureux d'aimer et de se sentir aimer. Au moment où ses lèvres touchèrent celles d'Euphémie, ce fut un profond sentiment de bonheur qui parcourut son corps, il eut du mal à rester debout tellement il était heureux, il en aurait presque remercier l'hérétique qui avait, quelques minutes plus tôt, tenter de la tuer, pour ce moment magique qu'il vivait. Le baiser ne dura que quelques secondes mais pour Valantar, cela dura des heures, il restait accroché à ses lèvres, refusant de s'en séparer, si un malotru aurait fait éruption dans la pièce, il aurait dégainé, viser, tirer, sans regarder et sans se détacher des lèvres d'Euphémie. Lorsque cette derniere se sépara de lui, Valantar la regarda avec des yeux doux

-Et bien...je n'avais jamais ressentit ça... dit-elle en le lachant

-Je dois admettre que....moi non plus... dit-il visiblement gêné

Cela pouvait se comprendre : Valantar Manoghan était surement l'un des êtres, les plus craints et respectés de toute la cité, voire au-delà et il venait de montrer qu'il n’était pas aussi insensible que sa réputation le laissait entendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé◊ ◊


MessageSujet: Re: Une vie s'eteint, une machination nait Aujourd'hui à 20:11

Revenir en haut Aller en bas

Une vie s'eteint, une machination nait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Machination
» L'homme ne nait pas homme il le devient ▬ Nate, Aaron, Ellyot
» Feunard + Machination
» David - Spectre de Janus de l'Etoile Celeste de la Machination
» Être une V.I.P., c'est le but de toute une vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shi-Telara, la Cité-Monde :: Alabrena la Haute :: ¤ Capitole ¤ :: ¤ La Salle des Jugements ¤-